Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour vers le futur : le "made in Italy" opère un changement de look

RelaxNews23/09/2013 à 19:31

http://www.superdcaps.com/en/#Collection 2013 by SUPERD, All Rights Reserved.

(AFP) - Manteaux aux boutons fluo, jupes aux motifs de singes et chapeaux ornés de fleurs: les créations présentées à la semaine de la mode à Milan offrent peu de ressemblance avec le style italien le plus classique, marquant un changement de look du "made in Italy".

Pourtant, alors que les défilés pour le printemps/été 2014 se terminent lundi, même les plus rebelles parmi les jeunes créateurs affirment que leur style suit la tradition dont ils continuent à s'inspirer.

"Nous nous réclamons du +Made in Italy+ mais en y ajoutant notre touche", explique Andrea Tessitore, directeur exécutif de la marque de lunettes branchées Italia Independent.

Tomaso Trussardi va plus loin. Dans un entretien au quotidien La Repubblica, le copropriétaire de la marque de luxe du même nom explique que le "made in Italy", en plus d'être synonyme d'excellence d'un savoir-faire artisanal dans le secteur du textile, doit désormais également être associé à un mode de vie.

"Ce que nous vendons au monde, ce n'est pas seulement la qualité de nos sacs à mains, de nos vêtements, mais c'est également notre histoire et notre culture, le goût de notre cuisine, bref un mode de vie que le monde entier nous envie, du Brésil à la Chine, de la Russie aux Etats-Unis", estime-t-il.

"Cette créativité est notre chance, l'une des ressources naturelles de notre pays!", ajoute-t-il.

Une opinion qu'Andrea Tessitore a fait sienne. "Le concept du +made in Italy+ nouvelle génération, c'est un savoir-faire associé à une touche jeune, c'est ça qu'il nous faut offrir sur le marché", affirme-t-il ainsi à l'AFP.

Sa société, dont le chiffre d'affaires a augmenté de 53% lors du premier semestre 2013, fabrique des lunettes aux multiples couleurs, certaines protégeant de la chaleur, d'autres recouvertes de velours, s'inspirant des technologies utilisées dans le secteur automobile.

"Etre innovant nous aide aussi à tenir éloignée la contrefaçon. Depuis le temps qu'ils essaient de me copier, j'ai toujours réussi à les devancer !", se réjouit le jeune entrepreneur.

Une idée partagée par Andrea Providenza, dont les manteaux en loden, un vêtement plutôt associé au passé, sont par exemple agrémentés de boutons de couleur fluo.

"On revisite la tradition", explique le créateur, assurant que la qualité restait la même.

Un peu plus loin, sur un portant, des rangées de jupes ornées de chiens et de singes intriguent.

"Ce que nous faisons, c'est aller dans les archives, regarder les looks et les tissus qui étaient utilisés avant et on essaie d'innover à partir de tout ça", explique Cecilia Bianchi, 26 ans, l'une des trois créatrices derrière la marque Eggs.

Une approche que de nombreux jeunes créateurs suivent, à l'image de Matteo Gioli, 27 ans, le créateur de la marque de chapeaux SuperDuperHats, qui a fait tout son apprentissage auprès des artisans de Florence, sa ville natale.

Sa collection comprend aussi bien des modèles traditionnels que d'autres plus originaux, telle sa ligne de casquettes de baseball ornées de fleurs, qu'il a baptisée "Jungle Caps".

"Etudier et apprendre des gestes techniques auprès des artisans a été absolument nécessaire", explique ce jeune chef d'entreprise, rencontré lors d'une fête célébrant cette nouvelle génération de designers.

Présentée lors de la semaine de la mode à Milan, la collection de Brunello Cucinelli, un créateur de vêtements en cachemire de luxe, est un parfait exemple de ce mariage entre tradition et innovation, propre du nouveau "made in Italy".

Ainsi, sa dernière publicité dans les magazines de mode montre un groupe de personnes âgées qui parlent à des enfants dans une salle de classe.

Une seule ligne accompagne la photo, en noir et blanc: "Nos pères nous ont tout appris".


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.