Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Résolution de la France à l'Onu sur les armes chimiques en Syrie

Reuters10/09/2013 à 15:06

PARIS PRÉSENTE UNE RÉSOLUTION À L'ONU SUR LES ARMES CHIMIQUES SYRIENNES

PARIS (Reuters) - La France présentera ce mardi au conseil de sécurité de l'Onu un projet de résolution sur le contrôle et la destruction des armes chimiques en Syrie afin de vérifier si l'initiative russe en ce sens peut permettre de sortir de la crise, a dit Laurent Fabius.

Ce texte prévoira des conséquences "extrêmement sérieuses" en cas de violation par la Syrie des conditions qui y seront énumérées, a souligné lors d'une conférence de presse le ministre français des Affaires étrangères.

"Nous avons décidé de prendre l'initiative. La France déposera donc une résolution devant le conseil de sécurité des Nations unies en ce sens et la procédure sera engagée aujourd'hui même", a-t-il dit après avoir rencontré François Hollande, au lendemain de l'initiative russe.

"Il faut prendre la perche qui est tendue, mais il faut pas tomber dans un piège", a-t-il expliqué en exigeant que les mesures proposées soient mise en oeuvre de manière quasiment "immédiate" pour éviter des "manoeuvres dilatoires".

Le texte reprendra les conditions posées dès lundi par la France dans un communiqué : condamnation du massacre du 21 août "commis par le régime syrien", contrôle international et destruction de l'arsenal chimique syrien, mise en place d'un dispositif complet d'inspection et de contrôle de ces obligations sous l'égide de l'organisation internationale d'interdiction des armes chimiques.

La France demande aussi des "conséquences extrêmement sérieuses en cas de violation par la Syrie de ses obligations" et des sanctions "contre les auteurs du massacre chimique du 21 août devant la justice pénale internationale".

"C'est à l'acceptation de ces conditions précises que nous jugerons la crédibilité des intentions qui ont été exprimées hier", a conclu le chef de la diplomatie française.

"NOTRE FERMETÉ PAYE"

En attendant, "toutes les options restent actuellement sur la table", y compris l'option militaire, a-t-il dit.

C'est la menace de frappes militaires qui a incité la Russie à proposer de placer les stocks d'armes chimiques syriens sous contrôle, a répété Laurent Fabius.

"Notre fermeté paye", avait-il déclaré auparavant sur Europe 1.

"C'est notre détermination à agir, y compris d'ailleurs militairement, qui a permis qu'émerge hier une voie nouvelle pour y parvenir", a-t-il dit lors de son point presse.

L'ancien ministre UMP des Affaires étrangères Alain Juppé a dit voir dans la proposition russe "un signal" à ne pas "négliger".

"Il faut évidemment expertiser cette proposition, prendre des garanties", a-t-il dit en marge d'une conférence de presse de rentrée à la mairie de Bordeaux.

Mais "cela démontre que quand on prend une position forte, cela fait parfois bouger le jeu", a-t-il ajouté.

Laurent Fabius a fait savoir qu'il s'entretiendrait dans la journée avec son homologue américain John Kerry, la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton, le britannique William Hague, ainsi que le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon et son collègue chinois.

Il a par ailleurs indiqué qu'il envisageait de se rendre en Chine à la fin de la semaine, et "un peu plus tard" en Russie.

Chine Labbé et Emmanuel Jarry, avec Claude Canellas à Bordeaux, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.