Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

REPORTAGE-La nostalgie de la drachme gagne du terrain en Grèce

Reuters24/06/2015 à 22:31

par Gina Kalovyrna et Ingrid Melander ATHENES, 24 juin (Reuters) - Dans un café d'un quartier ouvrier d'Athènes, Stelios Maragakis, un musicien de 55 ans, pense avoir la solution à la crise grecque -- abandonner l'euro. "Nous devons revenir à la drachme, c'est le seul moyen de sauver la Grèce", dit-il en sirotant un petit verre d'alcool. Si cette opinion reste minoritaire au sein de la population, elle gagne peu à peu du terrain tandis que le gouvernement d'Athènes et les créanciers de la Grèce poursuivent leur bras de fer. Selon les derniers sondages, 30% des Grecs souhaitent une sortie de la zone euro. C'est dix points de plus que dans les enquêtes réalisées ces dernières années, note Costas Panagopoulos, qui dirige l'institut de sondage ALCO. "C'est toujours une minorité, mais elle est de plus en plus forte", dit-il. Cette évolution ne traduit pas seulement la déception de la population après des années d'austérité et des discussions qui semblent sans fin avec les créanciers du pays, l'UE, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international. Pour beaucoup de Grecs, il s'agit aussi de reprendre le contrôle des affaires économiques du pays en quittant la zone euro, que la Grèce a rejointe en 2002. "LA DRACHME, ET ON REPART" Depuis la crise de 2008, l'économie grecque s'est effondrée et plus de 25% de la population active est au chômage. L'idée d'abandonner l'euro n'est plus taboue. De nouvelles mesures d'austérité pour répondre aux exigences des bailleurs de fonds internationaux ? Kostas Grammenos, un Athénien de 65 ans, fait la grimace. "Nous sommes un pays en faillite, alors il nous faut bien aller là où nous devons... La drachme ? Oui, la drachme, et on repart", dit-il. Si le Premier ministre Alexis Tsipras exclut un "Grexit", le retrait de son pays de la zone euro, certains élus de son parti Syriza se demandent si le pays n'irait pas mieux en revenant à l'ancienne monnaie nationale. Des sondages GPO et Public Issue réalisés ces deux dernières semaines révèlent une baisse du soutien à l'euro, même si ce soutien reste fort. Selon un enquête GPO publiée le 16 juin, 69,7% des personnes interrogées sont favorables au maintien de la Grèce dans la zone euro "quel qu'en soit le coût". Elles étaient 80,3% en janvier dernier. "L'Europe était vue comme une nécessité par une immense majorité des gens mais maintenant, pour une partie de la société, elle est considérée comme une ennemie", dit Costas Panagopoulos. "De quoi pouvons-nous avoir peur aujourd'hui ? Cela fait cinq ans qu'on nous détruit, alors on ne craint plus rien. Pour moi, il vaut mieux revenir à la drachme et avoir notre propre monnaie", dit Vassilis, qui vient retirer de l'argent à un distributeur de billets. (Guy Kerivel pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.