Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Renseignement-L'Australie veut plus d'échanges avec l'Asie

Reuters 24/11/2015 à 06:14

SYDNEY, 24 novembre (Reuters) - Le Premier ministre australien Malcolm Turnbull a appelé mardi à un partage plus efficace des renseignements avec les pays d'Asie du Sud-Est pour prévenir des attentats en série comme ceux du 13 novembre à Paris et demander aux forces de l'ordre de tester leur capacité à gérer un attentat de masse. L'Indonésie, la Malaisie et Singapour sont des destinations très prisées des Indonésiens. "Du point de vue australien, nous voyons qu'il y a réellement un risque que les groupes terroristes dans la région soient inspirés par les attentats tels que ceux que nous avons vu à Ankara, Beyrouth, Bamako et Paris", a déclaré Malcolm Turnbull devant le Parlement en faisant aux attentats les plus récents. "Et nous sommes très conscients du fait que des centaines de milliers d'Australiens se rendent en Asie du Sud-Est chaque année, pour les affaires, pour les études ou les vacances", a ajouté le chef du gouvernement. L'Australie a connu son attentat le plus meurtrier en temps de paix contre ses ressortissants sur l'île de Bali en Indonésie0 en 2002. Deux kamikazes islamistes s'étaient fait exploser dans des boîtes de nuit bondées, faisant 202 morts dont 88 Australiens. Le Premier ministre australien a également demandé mardi aux responsables des forces de l'ordre de vérifier leur état de préparation à des attaques en série comme celles du 13 novembre à Paris qui ont fait 130 morts. Elles ont été revendiquées par l'Etat islamique. L'Australie fait partie de la coalition internationale qui mène des frappes contre l'organisation fondamentaliste sunnite au Proche-Orient. L'Australie est en état d'alerte renforcé depuis l'an dernier. Au mois de septembre, la police a abattu un adolescent de Melbourne qui avait attaqué à l'arme blanche deux responsables de la lutte antiterroriste. En décembre dernier, deux otages avaient été tués après l'assaut donné par la police dans un café du centre de Sydney dont s'était emparé un "loup solitaire" qui a aussi été tué. Le mois dernier, un jeune Britannique de 15 ans a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir incité, de sa chambre en Angleterre, à commettre un attentat lors d'une manifestation de commémoration de la Première Guerre mondiale en Australie. Cette découverte avait déclenché une opération de police massive à Melbourne qui avait débouché sur l'arrestation de cinq adolescents qui préparaient un attentat inspiré par ceux de l'Etat islamique, ont indiqué les autorités. On estime à 120 le nombre d'Australiens qui combattent en Syrie ou en Irak dans les rangs de l'EI et d'autres groupes de rebelles en Syrie. Selon les services de renseignements, certains auraient des postes de direction au sein de l'EI. (Matt Siegel; Danielle Rouquié pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.