Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rencontre Porochenko-Poutine le 15 janvier à Astana

Reuters29/12/2014 à 18:32

KIEV, 29 décembre (Reuters) - Le président ukrainien Petro Porochenko rencontrera son homologue russe Vladimir Poutine le 15 janvier à Astana en présence de la chancelière allemande Angela Merkel et du chef de l'Etat français François Hollande, a-t-il annoncé lundi. Barack Obama, avec lequel il s'est entretenu au téléphone, pourrait participer à l'avenir à ce genre de réunion, a-t-il poursuivi, reconnaissant par ailleurs que Kiev n'avait pas les moyens de reprendre par la force les territoires aux mains des séparatistes pro-russes. "Le plus important, c'est de faire le nécessaire pour que le fragile cessez-le-feu cède la place à une paix durable et que les territoires occupés reviennent sous le contrôle des autorités ukrainiennes", a dit Petro Porochenko. La semaine dernière, les forces gouvernementales et les séparatistes ont procédé à un échange de prisonniers dans le cadre du protocole de Minsk, censé conduire à la fin des hostilités, tandis que le rouble russe s'effondrait face au dollar en raison des sanctions occidentales liées au conflit. "L'Ukraine paye un prix énorme à cause de cette agression, mais la Russie n'est pas en reste", a observé Petro Porochenko. Il a par ailleurs rappelé que Moscou avait accepté ce week-end de fournir du charbon et de l'électricité à Kiev. ID:nL6N0UB06B Malgré ces mesures d'apaisement, le gouvernement n'acceptera aucun compromis en ce qui concerne le retour sous son autorité de l'Est du pays et de la Crimée, annexée en mars par la Russie, a-t-il averti, tout en écartant l'option militaire. "Nous n'avons pas les ressources nécessaires à une offensive", a reconnu le chef de l'Etat, qui a par ailleurs promulgué le texte sur l'abandon du statut de non-aligné, adopté dans le cadre du rapprochement avec l'Otan. "Quand l'Ukraine remplira les conditions (d'adhésion à l'Otan) - ce qui est possible d'ici cinq à six ans - les Ukrainiens feront leur choix", a-t-il ajouté. Après l'adoption du texte au Parlement, la semaine dernière, Moscou a accusé l'Alliance atlantique de chercher à faire de l'Ukraine la nouvelle "ligne de front" de son face-à-face avec la Russie. (Natalia Zinets et Pavel Polityuk, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.