1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Renault roi du "low-cost" grâce à Dacia
Le Point09/10/2017 à 12:10

Initiée par Louis Schweitzer, président du groupe Renault de 1992 à 2005, après le rachat de la marque roumaine Dacia en 1999, l'aventure du « low-cost » a largement contribué au succès de Renault depuis. « Notre expertise à fabriquer des voitures populaires et bon marché » constitue un « atout », a déclaré le PDG actuel du groupe automobile français, Carlos Ghosn, en présentant le plan stratégique de son entreprise à l'horizon 2022. Il a révélé qu'elle venait juste de « dépasser le seuil des 10 millions de voitures » de cette gamme vendues en cumulé.

« Nous voulons renouveler totalement notre offre et vendre deux millions d'unités par an d'ici à la fin du plan », a-t-il ajouté, alors que les autos d'entrée de gamme, commercialisées en Europe sous la marque Dacia et ornées du logo Renault dans le reste du monde, représentaient pas moins de 42 % des volumes du groupe en 2016, avec 1,34 million d'unités.

Demande pour des véhicules pas chers et simples à comprendre

Tout est parti du rachat en 1999 du constructeur roumain Dacia, qui fabriquait encore sous licence une déclinaison de la Renault 12 de 1968. C'est en septembre 2004 qu'apparaît la berline Logan, montée à Pitesti (Roumanie) et qui se retrouve bientôt en vente en Europe occidentale. Prix de base : sous les 8 000 euros, moins de la moitié d'une Renault Mégane de taille équivalente. En Europe de l'Ouest,...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer