Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Renault-Nissan prépare des services liés à la conduite autonome

Reuters22/06/2017 à 13:44

RENAULT-NISSAN PRÉPARE DES SERVICES LIÉS À LA CONDUITE AUTONOME

par Naomi Tajitsu

PARIS (Reuters) - L'alliance formée par Renault et Nissan Motor a annoncé jeudi son intention de lancer des services réservation de voiture sans conducteur et d'auto-partage dans les années à venir, afin d'étendre son offre au-delà de la conception et de la vente de véhicules dans un secteur en pleine mutation.

Les constructeurs automobiles veulent tirer parti de l'expertise acquise dans les véhicules autonomes afin de développer des services de mobilité et concurrencer les groupes technologiques comme Alphabet, maison mère de Google, et Uber Technologies dans le "pay-per-ride" (paiement à la course) qui réduit le besoin d'acquérir une voiture.

Ogi Redzic, chef de la division des véhicules connectés et des services de mobilité de Renault-Nissan, a déclaré que l'alliance lancerait des services de conduite autonome basés sur ses voitures électriques "certainement dans les 10 ans", mais pas avant 2020.

"Nous voyons l'avenir dans l'automatisation, les véhicules électriques, l'auto-partage et les services de réservation", a-t-il dit dans une interview accordée à Reuters.

Renault et Nissan se sont joints à un petit groupe de constructeurs automobiles qui cherchent à entrer sur le marché des services à la demande de véhicules dont Goldman Sachs a évalué le mois dernier qu'il serait multiplié par huit d'ici 2030 pour représenter cinq fois la taille du marché des taxis.

Ogi Redzic a expliqué que Renault et Nissan testaient actuellement des véhicules autonomes qui fonctionneront sur des trajets prédéfinis avec des points de ramassage et de dépose prédéterminés.

Les deux constructeurs automobiles développent ce système en partenariat avec l'éditeur japonais de jeux mobiles DeNA et le spécialiste français de la gestion des transports publics Transdev.

Le groupe allemand BMW teste également des véhicules autonomes qui permettront aux clients de réserver leurs trajets, tandis qu'Uber développe un système de conduite sans chauffeur.

La start-up technologique américaine nuTonomy et le spécialiste américain de la réservation de voitures avec chauffeur Lyft, qui a notamment pour actionnaire General Motors, ont annoncé ce mois-ci le lancement à Boston d'un service à la demande pour une course sur un véhicule autonome.

Pour que les services liés aux véhicules autonomes puissent être commercialisés, Ogi Redzic plaide cependant pour un changement de la législation routière. La plupart des juridictions mondiales n'autorisent pas expressément les véhicules à fonctionner sans conducteur sur des routes normales, fait-il valoir.

"Cela ne dépend pas seulement de nous", ajoute-t-il. "Pour devenir totalement autonome, il faut un changement de lois".

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.