1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Renault-Deutsche Bank monte au capital pour le compte de l'Etat
Reuters16/04/2015 à 10:40


PARIS, 16 avril (Reuters) - Deutsche Bank a franchi en hausse les seuils de 5% du capital et des droits de vote du groupe Renault RENA.PA dans le cadre d'une opération d'options conclue avec l'Etat français, a fait savoir jeudi l'Autorité des marchés financiers (AMF). Deutsche Bank détient 17.847.662 actions Renault, représentant autant de droits de vote, soit 6,04% du capital et des droits de vote du groupe, selon l'avis de l'AMF. L'Etat avait fait savoir la semaine dernière qu'il avait décidé d'acquérir temporairement jusqu'à 4,73% supplémentaires du capital de Renault pour augmenter ainsi sa participation jusqu'à 19,74% et s'assurer de disposer de droits de vote double à l'issue de la prochaine assemblée générale du groupe, contre l'avis du conseil d'administration de Renault et de son PDG Carlos Ghosn. ID:nL5N0X5291 Selon l'avis de l'AMF, Deutsche Bank a cédé à l'Etat des options de vente portant sur 14.000.000 actions Renault, soit 4,73% du capital et des droits de vote de la société, et l'Etat a cédé à Deutsche Bank des options d'achat portant sur autant d'actions du groupe automobile, soit 4,73% du capital et des droits de vote de Renault. Les options de vente sont exerçables au prix par action de 90% du cours de référence de l'action Renault au 7 avril 2015 et les options d'achat au prix par action de 110% par action du cours de référence de l'action le même jour. Le dénouement des options interviendra de manière échelonnée à l'issue d'une période de six mois, entre le 7 octobre et le 28 décembre 2015. L'Etat et Deutsche Bank ont déclaré agir séparément et sans concert entre eux vis-à-vis de Renault. Le ministre des Finances Michel Sapin a défendu jeudi matin la position du gouvernement en expliquant que l'Etat voulait peser dans Renault mais ne souhaitait pas diriger le groupe à la place de ses dirigeants. ID:nL5N0XD11L Le groupe a convoqué jeudi en fin d'après-midi un conseil d'administration extraordinaire en réponse à la montée au capital de l'Etat. ID:nL5N0XC59Q (Dominique Rodriguez, édité par Gilles Guillaume)

Valeurs associées

Euronext Paris +0.67%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M2931816
    16 avril11:36

    Avec le concours d'une banque allemande en plus ! Pas sur qu'elle ait accepté le deal sur volkswagen ,BMW ou mercedes par exemple !!!!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer