1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Renault : Carlos Ghosn pourrait toucher une très juteuse retraite
Le Point03/04/2019 à 09:10

Le 24 janvier 2019, Carlos Ghosn est encore enfermé dans sa cellule de la prison de Kosuge, à Tokyo. Accusé de malversations financières, l'ancien patron de Renault-Nissan croupit dans les geôles nippones depuis le 19 novembre. Il devra attendre le 6 mars 2019 pour être libéré, moyennant le versement d'une caution d'environ 8 millions d'euros. Mais derrière les barreaux, le magnat déchu prépare déjà l'avenir. En cette fin janvier, depuis sa cellule, Carlos Ghosn aurait en effet fait valoir ses droits à la retraite en envoyant à Renault sa lettre de démission, ont révélé mardi 2 avril nos confrères de Franceinfo.Et l'homme d'affaires ne devrait manquer de rien. D'après le cabinet de conseil aux actionnaires Proxinvest, la retraite chapeau du Franco-Libano-Brésilien s'élèverait à 765 000 euros par an. Une somme qu'il percevrait jusqu'à son décès. D'un point de vue légal, le constructeur français est contraint de verser cette pension à son ancien patron.Lire aussi Renault ne versera pas d'indemnités de départ à Carlos GhosnCarlos Ghosn s'exprimera le 11 avrilRenault dispose toutefois de recours pour tenter de réduire le coût de la facture. Le constructeur peut par exemple ôter de la pension de retraite de Carlos Ghosn une partie de son salaire fixe versé en 2018 au motif qu'il n'était pas physiquement présent dans la firme après son interpellation le 19 novembre 2018 sur le tarmac de l'aéroport d'Haneda, à...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer