1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Remous à l'Assemblée autour du droit d'amendement
Reuters21/03/2018 à 16:54

REMOUS À L'ASSEMBLÉE AUTOUR DU DROIT D'AMENDEMENT

PARIS (Reuters) - Les députés de l'opposition, de droite comme de gauche, ont quitté mercredi l'hémicycle lors de la séance de questions au gouvernement, pour manifester leur opposition à la limitation du droit d'amendement envisagée dans le cadre de la réforme de la Constitution voulue par Emmanuel Macron.

L'éventualité de limiter les amendements en fonction de l'importance du groupe, une piste évoquée par le Premier ministre Edouard Philippe au début du mois, a déjà suscité de nombreuses critiques dans la classe politique.

Interrogée sur ce point par un député, la ministre de la Justice Nicole Belloubet a démenti toute volonté de "bâillonner" les parlementaires, défendant la volonté du président de la République d'avoir "une République forte avec des institutions puissante".

"Je ne suis pas sans savoir comme vous que l'amendement fait partie du droit d'initiavie législative, mais je crois (...) qu'il faut cesser de confondre la forme, c'est-à-dire le nombre, et le fond, c'est à dire la qualité", a-t-elle déclaré.

Des propos qui ont suscité une bronca dans les rangs de l'opposition, dont les représentants ont quitté les bancs de l'Assemblée.

(Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • jlagran5
    21 mars17:19

    Le totalitarisme En Marche

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer