Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Remaniement ministériel au Japon, une nationaliste à la Défense

Reuters03/08/2016 à 08:58
 (Actualisé avec précisions, analyste) 
    par Linda Sieg et Elaine Lies 
    TOKYO, 3 août (Reuters) - Le Premier ministre japonais 
Shinzo Abe a nommé mercredi une de ses proches alliées 
nationalistes au ministère de la Défense à l'occasion d'un 
remaniement qui n'a pas touché aux autres postes clés du 
gouvernement. 
    La nomination de Tomomi Inada, qui souhaite comme Shinzo Abe 
réformer la Constitution pacifiste du Japon, considéré par 
certains conservateurs comme un legs humiliant de la défaite 
nippone lors de la Seconde Guerre mondiale, pourrait créer de 
nouvelles tensions avec la Chine et la Corée du Sud. 
    Tomomi Inada, une avocate de formation qui supervisait 
jusqu'alors la politique du Parti Libéral-Démocrate (PLD) au 
pouvoir, remplace Gen Nakatani. C'est seulement la deuxième 
femme à détenir le ministère de la Défense après Yuriko Koike, 
qui l'avait brièvement occupé en 2007. 
    Considérée comme une "dure", Tomomi Inada est présentée 
comme une possible future chef du gouvernement. Elle aura 
rapidement l'occasion d'imprimer sa marque sur le ministère, 
après le nouveau tir de missile nord-coréen survenu mercredi 
matin.    
    Comme Shinzo Abe, Tomomi Inada se rend régulièrement au 
controversé sanctuaire de Yasukuni, où le Japon honore la 
mémoire de ses anciens combattants, dont 14 responsables 
déclarés coupables de crimes de guerre à l'issue de la Seconde 
Guerre mondiale. 
    "Mme Inada est une politicienne ultra-conservatrice et sa 
nomination va être perçue comme un signe annonciateur d'une 
révision de la Constitution et d'une ligne politique dure à 
l'égard de la Chine", a commenté Takashi Kawahami, expert en 
questions de sécurité à l'Université Takushoku. 
     
    ABE VISE UN 3E MANDAT 
    Le secrétaire général du gouvernement Yoshihide Suga, qui 
conserve son poste, n'a par ailleurs pas annoncé de changement 
majeur par rapport au cabinet désigné lors de l'accession de 
Shinzo Abe au pouvoir en décembre 2012. 
    Taro Aso conserve notamment le portefeuille des Finances et 
Fumie Kishida celui des Affaires étrangères. Nobuteru Ishihara 
reste au ministère de l'Economie et Yasuhisa Shiozaki à la 
Santé, à la Sécurité sociale et au Travail. 
    En revanche, Hiroshige Seko, qui était secrétaire général 
adjoint du gouvernement, arrive au ministère du Commerce et de 
l'Industrie (Meti). 
    Shinzo Abe s'est assigné deux priorités depuis son retour 
aux affaires, la relance d'une économie menacée par la déflation 
et le renforcement de la place occupée par son pays sur le scène 
diplomatique dans un contexte de rivalités avec la Chine. 
    Le Premier ministre a également remanié la direction du PLD 
en portant à son secrétariat général Toshihiro Nikai, 77 ans, un 
choix perçu par les observateurs comme illustrant la volonté de 
Shinzo Abe de se maintenir au pouvoir pour un troisième mandat 
après l'échéance de son mandat actuel en septembre 2018. 
    Toshihiro Nikai a déjà exprimé son soutien à un tel scénario 
qui implique une modification des statuts du parti. 
     
 
 (Tangi Salaün pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.