1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Remaniement : la cote de Valls à la hausse pour Matignon
Le Parisien25/03/2014 à 08:14

Remaniement : la cote de Valls à la hausse pour Matignon

DIMANCHE SOIR, les ténors de la majorité ont été frappés par le visage hagard de Jean-Marc Ayrault au moment de commenter la débâcle du PS au premier tour des municipales. Comme s'il pensait ses heures comptées, lui qui a pourtant commencé à plancher sur le discours de politique générale qui accompagnera le débat sur le pacte de responsabilité, fin avril à l'Assemblée.

Hier, à l'heure de la gueule de bois,la pression est montée d'un cran en faveur d'un changement rapide de Premier ministre, dès la semaine prochaine. Et un nom revenait sur beaucoup de lèvres : celui de Manuel Valls. Le ministre de l'Intérieur, passé à un cheveu de Matignon après l'affaire Leonarda en novembre, se montre d'une prudence de Sioux. Cependant, ses partisans, dont de très proches du président, prêchent pour sa paroisse. Certains ont alerté François Hollande : certes, l'idéal serait d'attendre les régionales de 2015 pour bombarder Valls à la tête d'un gouvernement de combat en vue de la présidentielle. Néanmoins, le risque existe, ont-ils aussi glissé au président, qu'il soit alors tellement impopulaire que sa réélection en soit hypothéquée...

VIDEO. L'edito du Parisien. Municipales 2014 : «Pour Hollande, le changement c'est maintenant !»

« Si la croissance ne revient pas, il restera quoi comme option ? Une dissolution ? Le seul avec qui on peut espérer redresser les choses, c'est Manuel », plaide un hollandais. « Je ne vois absolument pas comment il peut garder Ayrault et je ne crois pas que Fabius soit le bon choix », ajoute un pilier de la majorité. « Valls est efficace, carré, et il obéira au président. Il est le mieux placé ! », résume un important ministre qui ne croit pas une seconde que les Verts, heurtés par les propos passés de Valls sur les Roms, quitteraient le gouvernement.

Hier, un sondage BVA a apporté de l'eau à leur moulin, 69 % des Français souhaitant un changement à Matignon. Le score ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

27 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Gary.83
    27 mars10:11

    Valls est le seul dans ce gvt qui semble etre teinté de bleu !! tant qu'a chercher un 1er ministre de droite, Hollande doit faire une dissolution ! ou prendre Fillon 1er ministre !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer