Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Régis de Camaret nie les accusations de viol

Reuters15/11/2012 à 20:05

L'EX-ENTRAÎNEUR DE TENNIS RÉGIS DE CAMARET NIE LES ACCUSATIONS DE VIOL

LYON (Reuters) - L'ex-entraîneur de championnes françaises de tennis Régis de Camaret a nié jeudi tout viol ou tentative de viol de ses anciennes joueuses, à l'époque mineures, devant la cour d'assises du Rhône.

Pressé par le président de la cour de s'expliquer sur les accusations de viol et de tentatives de viol qui lui valent d'être traîné en justice, l'homme aujourd'hui âgé de 70 ans a assuré "ne rien avoir fait du tout".

"Je n'ai jamais eu un geste déplacé, juste un petit bonjour le matin, mais en-dehors de ça, je n'ai jamais eu aucune action sexuelle avec elles", a déclaré Régis de Camaret.

Poursuivi après les plaintes déposées par deux anciennes joueuses, l'entraîneur est mis en cause par plus d'une vingtaine de personnes qui ont raconté aux enquêteurs avoir été abusées et violées dès l'âge de 12 ans alors qu'elles effectuaient des stages au centre d'entrainement des Marres de Saint-Tropez.

L'ancien tennisman a seulement reconnu avoir prodigué quelques caresses, à Karine, l'une des plaignantes, tout en lui en attribuant l'initiative.

"Elle était amoureuse de moi et elle le montrait, elle le disait aux autres filles", a dit Régis de Camaret, qui a dit avoir repoussé les avances de Karine, reconnaissant tout au plus un "bisou dans le cou".

Le président de la cour a relevé l'écart d'âge entre l'élève et le maître, rendant à ses yeux peu probable une relation amoureuse : "Elle avait 14 ans et vous près de 50!"

"MENSONGES MONSTRUEUX"

Aux dizaines de témoignages enregistrés auprès des anciennes joueuses l'accusant toutes de viols à répétition, Régis de Camaret apporte sa propre explication.

"Il y a des mensonges monstrueux qu'on ne peut pas accepter. J'ai amené beaucoup de joueuses à très haut niveau. Ça suscite des espoirs, et, quand ils sont déçus, je récolte des haines extraordinaires", a-t-il dit.

Sa soeur, Anne de Camaret, qui a travaillé pendant cinq ans auprès de son frère au club de Saint-Tropez, a assuré à la barre n'avoir "jamais rien remarqué d'inquiétant, jamais rien qui puisse tourner à la catastrophe".

Elle juge même "déplorable" le procès qu'elle a mis sur le compte de "l'insatisfaction personnelle" de l'ancienne championne Isabelle Demongeot, qui a déposé plainte la première en 2005.

"C'était une petite diva, elle avait un rôle à jouer à Saint-Tropez. Quand ce rôle n'a plus été d'actualité, elle est devenu aigrie", a estime Anne de Camaret.

Seule Nathalie Tauziat, ancienne numéro 1 du tennis féminin français, défend Régis de Camaret, accusant ses camarades de vouloir salir la réputation de l'entraîneur.

Isabelle Demongeot doit venir témoigner vendredi matin à la barre. Elle s'était présenté en 2005 à la gendarmerie de Draguignan pour raconter son histoire, entraînant dans son sillage plus d'une vingtaine d'autres témoignages.

Les poursuites engagées contre Régis de Camaret s'appuient sur deux d'entre eux seulement. Les autres remontent aux années 1970 et 1980 et sont prescrits.

La comparution de Régis de Camaret intervient après un chemin judiciaire semé d'embûches. La cour d'appel d'Aix-en-Provence avait prononcé un non-lieu en 2009, une décision invalidée en 2011.

L'homme encourt 20 années de prison. Le verdict sera rendu le 23 novembre.

Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.