1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Régionales : les accords à géométrie variable de Bayrou
Le Parisien29/04/2015 à 12:18

Régionales : les accords à géométrie variable de Bayrou

Compatible avec l'UMP, Valérie Pécresse en Ile-de-France. Mais certainement pas en Rhône-Alpes-Auvergne derrière Laurent Wauquiez, ou bien en PACA avec Christian Estrosi ! Le MoDem de François Bayrou, qui a désigné la semaine dernière ses chefs de file aux régionales de décembre, sera dans la plupart des régions allié avec l'UDI et l'UMP. Car seul, le MoDem aura du mal à exister. Mais pas question pour autant de rallier l'UMP quand elle sera conduite par des tenants de sa ligne la plus droitière.

Devant des militants à Vaulx-en-Velin (Rhône), le président du MoDem a d'ailleurs enfoncé le clou : « La candidature de Laurent Wauquiez n'est pas compatible avec nos valeurs. » A ses yeux, Nicolas Sarkozy veut avec Wauquiez tester dans les urnes la ligne « dure » de son parti. « C'est une profonde erreur », estime-t-il. En Rhône-Alpes, le MoDem aurait largement préféré la candidature de Michel Barnier, l'ex-commissaire européen. « Avec Wauquiez, tout nous oppose de manière profonde, a lancé François Bayrou. Ses récentes déclarations sur l'islam, ou sur la politique de Mme Taubira au lendemain de la mort de la petite Chloé, reviennent à jeter de l'huile sur le feu, à diviser au lieu de rassembler. » Du coup, le MoDem, convaincu que l'espace au centre est large dans cette région modérée, travaille à former une liste autonome derrière le maire de La Ravoire et président de Savoie Métropole, Patrick Mignola.

Wauquiez tente de rallier les centristes de l'UDI locale

« Mais nous n'accepterons pas qu'il fasse son petit marché en choisissant les candidats qu'il veut, et ceux qu'il ne veut pas ! » s'agace un haut responsable de l'UMP, qui ne pardonne pas à Bayrou d'avoir appelé à voter François Hollande entre les deux tours de la présidentielle de 2012. « Je refuse qu'une région soit l'objet de la stratégie personnelle et nationale d'un individu, s'emporte de son côté Wauquiez. Ma seule priorité, c'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • janaliz
    29 avril13:57

    Bayrou nous em.me.rde !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer