Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Régionales: le président sortant du Grand Est Jean Rottner (LR) officialise sa candidature
AFP03/05/2021 à 19:35

Le président sortant du Grand Est, Jean Rottner (LR) à Ars-Laquenexy le 14 janvier 2021 ( AFP / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN )

Le président sortant du Grand Est, Jean Rottner (LR) à Ars-Laquenexy le 14 janvier 2021 ( AFP / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN )

Le président sortant du Grand Est, Jean Rottner (LR), a officialisé lundi sa candidature pour les élections régionales du mois prochain, dans un entretien aux journaux de la presse quotidienne régionale.

"Je suis candidat aux élections régionales", a-t-il annoncé dans les locaux du journal L'Alsace dans sa ville de Mulhouse (Haut-Rhin), où il est actuellement premier adjoint, après en avoir été le maire.

"Ce qui motive ma candidature, c'est que je souhaite faire de la région Grand Est et de mon engagement, avec mon équipe, le quartier général du retour à la vie, et de la relance", a-t-il souligné.

L'ancien médecin urgentiste, âgé de 54 ans, avait pris la tête de la Région Grand Est en 2017 après la démission de son prédécesseur Philippe Richert.

Jean Rottner a vu sa notoriété bondir depuis le début de la crise du Covid-19, où sa région et sa ville de Mulhouse ont dû faire face à une première vague terrible. Du fait de son passé de soignant, il a souvent pris la parole et il avait été l'un des premiers élus à commander des masques de protection au printemps 2020.

"Ma ligne politique c'est celle de la décentralisation, de la proximité des territoires (...) de l'efficacité et de la démonstration qu'à travers un projet politique, un mandat politique, on rend service aux gens. Ma ligne politique, c'est celle du travail sur l'emploi, (...) c'est celle du développement durable, sur les mobilités. C'est toutes ces compétences que nous assumons et qui simplifient la vie quotidienne des gens", a encore déclaré M. Rottner.

"Je suis Républicain, je reste Républicain", a-t-il insisté, même s'il dit vouloir élargir sa majorité de droite "à nos amis du centre, à des indépendants, à des sensibilités écologiques, au monde socio-professionnel, à tous ces acteurs qui ont apprécié le travail accompli et envie de l'amplifier".

Jean Rottner jouit d'un large soutien auprès des élus locaux. Ainsi, 1.000 maires du Grand Est (sur 5.121 communes au 1er janvier 2019) ont signé une tribune de soutien au candidat LR.

"Les mesures décidées et engagées par le président Jean Rottner (...) ont permis de mieux supporter la crise et de se préparer au rebond attendu par tous. Sans conteste, Jean Rottner est aujourd'hui celui qui incarne l'énergie et l'avenir de notre région", écrivent ainsi les 1.000 élus, emmenés par François Grosdidier, le maire de Metz.

Les principaux opposants à Jean Rottner seront le candidat du Rassemblement national Laurent Jacobelli et la ministre Brigitte Klinkert, qui a annoncé vendredi sa candidature "sans étiquette".

"Moi, je ne suis aux ordres de personne. Je me présente par passion et envie", a repris Jean Rottner, en allusion à la candidate de la majorité présidentielle.

Quant au RN, il souhaite le combattre "en démontrant que ses affirmations sont généralement contraires aux faits". "Nous sommes là pour construire et rassembler, pas pour détruire et séparer. Le RN utilise les mots liberté et égalité, mais jamais fraternité. Moi, je veux construire un pacte d'avenir avec les habitants", a estimé M. Rottner.

Pour l'heure, malgré des discussions, aucune union à gauche. Eliane Romani est tête d'une liste EELV soutenue par le PCF et le PS, tandis que l'ancienne ministre socialiste Aurélie Filippetti (ex-PS) est à la tête de "L'appel inédit", lancé avec la députée LFI Caroline Fiat et la première secrétaire PS du Bas-Rhin, Pernelle Richardot.

bdx/dsa/mpm

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer