Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Régionales : après des dysfonctionnements "inacceptables", Gérald Darmanin auditionné par les sénateurs
information fournie par Boursorama avec Media Services21/06/2021 à 15:30

Cette semaine, plusieurs candidats et partis, dont La France insoumise (LFI), se sont plaints de problèmes dans l'acheminement des professions de foi chez les électeurs et ont mis en cause le nouveau prestataire Adrexo.

Gérald Darmanin à Paris, le 15 juin 2021. ( AFP / THOMAS COEX )

Gérald Darmanin à Paris, le 15 juin 2021. ( AFP / THOMAS COEX )

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin sera auditionné mercredi sur les "difficultés d’organisation majeures" du premier tour des élections départementales et régionales, a indiqué lundi 21 juin la commission des Lois du Sénat.

"De nombreux électeurs n'ont pas été rendus destinataires des professions de foi des candidats; des bureaux de vote n'ont pu accueillir pendant toute la durée d'ouverture du scrutin les électeurs désireux d'accomplir leur devoir civique", relève la commission des Lois dans un communiqué au lendemain du premier tour des élections, marqué par une abstention record. Elle souhaite en particulier entendre le ministre sur "les mesures qu'il entend prendre en vue de l'organisation du second tour".

"Le ministère de l'Intérieur était informé depuis plusieurs jours des problèmes d'acheminement des documents de propagande électorale, il est urgent de remédier à ce dysfonctionnement pour le second tour", a déclaré le président de la commission François-Noël Buffet (LR).

Plus tôt dans la journée, Gérald Darmanin avait sommé Adrexo et la Poste, les deux prestataires pour l'acheminement de la propagande électorale, de prendre "toutes les mesures afin de rétablir un service normal" pour le second tour des régionales et départementales.

Darmanin hausse le ton

Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur a expliqué les avoir convoqués au ministère lundi matin "à la suite des dysfonctionnements inacceptables liés à la qualité de l'acheminement de la propagande électorale du premier tour des élections départementales et régionales".

"À court terme", il "leur a rappelé l'obligation de résultats qui les liait" et leur a "demandé expressément de garantir que de tels dysfonctionnements ne se reproduisent pas pour le second tour" dimanche prochain. Il les a "enjoints de prendre toutes les mesures afin de rétablir un service normal".

Le ministre a ajouté que les deux prestataires "communiqueront directement afin d'apporter toutes les réponses légitimement attendues par les élus et candidats, ainsi que par nos concitoyens" . Ils "proposeront d’ici ce soir des mesures fortes pour améliorer très concrètement l'information des électeurs" , a poursuivi Gérald Darmanin. Il a prévenu enfin que "tous les enseignements des erreurs commises seront tirés au lendemain du second tour de ces élections".

La Poste et Adrexo avaient remporté l'appel d'offres du ministère concernant la distribution des professions de foi des candidats. Cette semaine, plusieurs candidats et partis, dont La France insoumise (LFI), se sont plaints de problèmes dans l'acheminement des professions de foi chez les électeurs et ont mis en cause le nouveau prestataire Adrexo.

14 commentaires

  • 21 juin16:06

    regrouper les elections, simplifier le mille feuille administratf (tiens, tiens) et questionner plus souvent par referendum avec une liste de questions, et surtout tenir compte des avis si représentatifs !