1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Réforme des retraites : la route est encore longue pour le gouvernement
Le Parisien25/01/2020 à 08:15

Réforme des retraites : la route est encore longue pour le gouvernement

Comme un trompe-l'œil. L'adoption du projet de loi sur les retraites en Conseil des ministres pourrait apparaître comme un aboutissement. Mais, et c'est un ministre qui le dit, « la route est encore longue ».Si l'exécutif espère pouvoir désormais parler aussi d'autres choses, notamment écologie, communautarisme, travail, il n'en a pas terminé avec la contestée réforme des retraites, « sujet unique de la bande passante gouvernementale » ces dernières semaines, selon l'expression d'un conseiller.Tandis que les opposants au projet (1,3 million de manifestants selon la CGT, 249 000 selon le ministère de l'Intérieur) ont à nouveau manifesté dans toute la France ce vendredi, deux échéances cruciales restent à venir.La conférence des financeurs, tout d'abord, qui s'ouvrira jeudi 30 janvier. À Matignon, on veut croire qu'avec ce nouveau cadre de discussions entre gouvernement, syndicats et patronat, « la tension va diminuer ». « L'objectif est bien de parvenir à un accord. Il y a moins d'urgence, ça va être du diagnostic, du chiffrage », fait valoir un proche du Premier ministre. LIRE AUSSI > Retraites : ce que contient l'étude d'impact de la réformeL'échec n'est ici pas permis. Le cas échéant, prévient le patron de la CFDT Laurent Berger, la situation resterait « extrêmement explosive. » À l'Assemblée notamment, où le débat se déplacerait. Au risque, pour la majorité, d'être minée par des divisions. Avant-goût, avec cet avertissement d'un député LREM, favorable à la CFDT : « Sans un accord avec les syndicats réformistes, je ne veux pas habiliter le gouvernement à légiférer par ordonnances, je veux que la démocratie parlementaire reprenne ses droits. »Avant cela, l'atterrissage du texte au Parlement pourrait donner du fil à retordre à l'exécutif. Dans les couloirs du Palais Bourbon, ils sont nombreux à s'attendre à « un concours Lépine de l'amendement » ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M6699704
    25 janvier09:12

    Surtout à 80 km/h.........

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer