1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Réforme constitutionnelle : la droite fait bloc
Le Point06/04/2018 à 06:28

Réduire de 30 % le nombre de parlementaires et introduire une dose de 15 % de proportionnelle aux législatives de 2022. Le texte de base de la réforme des institutions a été présenté, ce mercredi, par le Premier ministre. Le projet est loin de faire consensus parmi les parlementaires, et ces deux mesures font partie des plus controversées. À première vue, on pourrait penser qu'il s'agit d'une victoire pour Gérard Larcher (LR). Car au départ, l'exécutif comptait réduire le nombre de parlementaires de 40 %, et introduire entre 20 % et 25 % de proportionnelle. Si le gouvernement a accepté ces compromis, au risque de décevoir François Bayrou ?

partisan d'une proportionnelle à 25 %

?, c'est pour mieux convaincre le président du Sénat. Peine perdue. Quelques heures, à peine, après l'annonce d'Édouard Philippe, Gérard Larcher signait avec les membres du comité de coordination parlementaire des Républicains un 

communiqué dénonçant la « déconnexion » du gouvernement

.

Face à la réforme, la droite fait bloc.

Chez les députés, comme chez les sénateurs, le mécontentement se fait sentir. « Cette réforme n'est pas mûre, commente François Cornut-Gentille, député de la Haute-Marne. Quand on touche à la Constitution,...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer