1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Reflux de la popularité de Macron en janvier
Reuters23/01/2018 à 06:57

REFLUX DE LA POPULARITÉ DE MACRON EN JANVIER

PARIS (Reuters) - La popularité d'Emmanuel Macron repart à la baisse en janvier après avoir renoué en décembre avec les niveaux élevés de ses débuts, montre un sondage Odoxa pour la presse régionale, France Inter et l'Express diffusé mardi.

Par rapport à la précédente édition de l'enquête en décembre, le président de la République perd cinq points de pourcentage, à 49% d'opinions favorables.

Lors de son entrée à l'Elysée, le chef de l'Etat était crédité dans ce sondage de 58% de jugements positifs.

C'est auprès des sympathisants socialistes et de droite (hors Front national) que le recul de sa popularité est le plus marqué, avec des baisses respectives de 16 et 20 points par rapport à décembre, pour des niveaux de 52% et 50% d'opinions favorables.

La moitié des sondés (50%) juge qu'Edouard Philippe est un bon Premier ministre, un score en recul de sept points par rapport à décembre.

L'enquête a été réalisée par internet les 17 et 18 janvier auprès d'un échantillon représentatif de 1.006 personnes.

(Julie Carriat, édité par Yves Clarisse)

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • JOG58
    26 janvier19:33

    Que d'argent fichue en l'air que tous ces sondages orientés par l'exécutif et payés avec les impôts. Donc on se moque de la côte de micron et Philippe, tôt ou tard ils vont dégringolés et ne plus être crédibles.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer