Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Référendum sous tension en République serbe de Bosnie

Reuters25/09/2016 à 04:45
    par Gordana Katana 
    SARAJEVO, 25 septembre (Reuters) - Les Serbes de Bosnie 
votent ce dimanche à l'occasion d'un référendum pour faire du 9 
janvier leur propre "fête nationale" malgré l'avis négatif de la 
Cour constitutionnelle de Bosnie-Herzégovine et les pressions 
occidentales pour faire annuler cette consultation qui risque de 
raviver les tensions ethniques. 
    Ce référendum est le premier depuis celui de 1992, boycotté 
par les Serbes, qui a abouti à la sécession d'avec ce qui était 
encore la Yougoslavie, vote qui marqua le début de la guerre de 
Bosnie, le conflit le plus sanglant en Europe depuis la Seconde 
Guerre mondiale, au cours duquel 100.000 personnes ont péri. 
    Le 9 janvier est la date à laquelle, également en 1992, les 
Serbes de Bosnie ont proclamé leur indépendance de la Bosnie, 
tout en affirmant leur attachement à la Yougoslavie.  
    Basée à Sarajevo, la Cour constitutionnelle de 
Bosnie-Herzégovine, qui regroupe la République serbe de Bosnie 
et la Fédération croato-musulmane, a estimé que le choix de 
cette date comme fête nationale était illégal parce que 
coïncidant avec une fête chrétienne orthodoxe serbe et par 
conséquent discriminatoire à l'encontre des musulmans bosniaques 
et catholiques croates qui vivent en République serbe. 
    Le gouvernement serbe de Bosnie promet qu'il se conformera à 
la décision de la Cour et modifiera sa loi sur les jours fériés 
pour bannir toute discrimination, mais uniquement après le vote. 
    Beaucoup d'observateurs sont convaincus qu'en défiant ainsi 
la Cour de Sarajevo, Milorad Dodok, président de la République 
serbe depuis 2010, cherche à souligner la faiblesse des 
institutions centrales mises en place après la guerre et prépare 
ainsi un référendum sur la sécession de la République serbe.  
    Beaucoup d'habitants de la Fédération croato-musulmane 
redoutent ce scénario qui plongerait dans le doute tout l'avenir 
de la Bosnie-Herzégovine en remettant en cause la délicate 
structure fédérale imaginée pour mettre fin au bain de sang. 
    "Cette situation me renvoie aux souvenirs des événements de 
1992", a dit Nusreta Sivac, un Bosniaque détenu dans un camp de 
détention serbe à Prijedor pendant la guerre.  
    Les Occidentaux avertissent quant à eux que cette 
consultation contrevient aux accords de paix de Dayton de 1995. 
    Les Etats-Unis, à l'origine du traité de Dayton, et l'Union 
européenne ont exhorté la république serbe à annuler ce vote, 
craignant qu'il ne provoque de l'instabilité. La Russie soutient 
en revanche le référendum.  
    "L'Ouest et la Russie choisissent à nouveau leur camp. Dès 
que les grandes puissances commencent à s'impliquer, les peuples 
souffrent", a déclaré à Reuters le chef de l'opposition serbe de 
Bosnie Mladen Bosic. 
 
 (Avec Daria Sito-Sucic et Reuters TV; Jean-Stéphane Brosse pour 
le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.