Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Recours anti-LGV des viticulteurs au sud de Bordeaux

Reuters12/07/2016 à 14:13

DES VITICULTEURS BORDELAIS S'OPPOSENT AU PROJET LGV

BORDEAUX (Reuters) - Des viticulteurs bordelais des appellations Sauternes, Barsac et Graves et leurs organismes professionnels vont saisir le Conseil d'État contre le projet de ligne à grande vitesse (LGV) au sud de Bordeaux, a-t-on appris mardi de source professionnelle.

La Fédération des grands vins de Bordeaux (FGVB), qui regroupe 60 appellations et près de 6.000 viticulteurs, l'Organisme de défense et de gestion (ODG) de Sauternes et Barsac, et celui des Graves, ainsi que des viticulteurs à titre personnels engageront ce recours collectivement.

Ils contestent la déclaration d'utilité publique (DUP) signée par le gouvernement le 2 juin malgré un avis négatif de la commission d'enquête.

Ils reprochent à ce projet de remettre en cause l'équilibre naturel des vignobles de Sauternes et Barsac, déplorent l'arrachage d'une vingtaine d'hectares de vignes dans les Graves et des dégâts sur une quarantaine d'autres hectares.

"La question est de savoir si le travail effectué par les viticulteurs (...) est quantité négligeable par rapport à une étude scientifique produite pour la SNCF qui ne tient en rien compte de nos observations", a dit à Reuters Xavier Planty, président de l'ODG Sauternes et Graves et co-propriétaire du Château Guiraud, premier grand cru classé en Sauternes.

Plus que contester la LGV en tant que telle, Xavier Planty déplore l'impact du tracé sur la vallée du Ciron, petit cours d'eau qui permet la formation de micro brouillards et participe au développement de la "pourriture noble", particularité qui permet la production des vins blancs liquoreux.

"C'est un équilibre fragile. Or, depuis le début, la SNCF fait des enquêtes sans jamais rien nous dire, sans jamais nous consulter", ajoute Xavier Planty.

En décembre, le Conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux (CIVB) et la FGVB avaient déjà saisi le chef de mission du projet LGV pour demander que soit pris en compte les risques pour les vignobles prestigieux au sud de Bordeaux.

Déjà, début juin, la Sepanso (fédération des Sociétés pour l'étude, la protection et l'aménagement de la nature dans le Sud-Ouest) avait saisi le Conseil d'État, évoquant un "saccage écologique" et "une rentabilité socio-économique insuffisante".

La LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax devrait mettre Toulouse à un peu plus de trois heures de Paris contre 5h20 aujourd'hui. Son coût estimé est de neuf milliards d'euros.

Selon les dernières prévisions, la LGV devrait être terminée en 2024 pour l'axe de Toulouse et 2027 pour Dax.

(Claude Canellas, édité par Emmanuel Jarry)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.