1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Records de chaleur : «Une période douce aussi longue en février, c'est inédit»
Le Parisien24/02/2019 à 19:30

Records de chaleur : «Une période douce aussi longue en février, c'est inédit»

« Avant, je trouvais que ces histoires de réchauffement climatique, c'était un peu exagéré, confiait vendredi une habituée de Twitter sur son compte. Jusqu'à ce que je chope un coup de soleil sur le dos un 22 février. » Sur le réseau social, il y a deux mots qui sont rarement prononcés en cette période de l'année : soleil et chaleur. Mais le ciel de février arborant depuis des semaines la même couleur bleue et le mercure affichant des températures dignes d'un mois de mai, les mots « chaud » et « beau » y sont désormais devenus très tendance.Il faut dire que plusieurs records de chaleur ont été battus depuis vendredi. Dans l'Hérault, il a fait 24,7 °C à Béziers (!). Le précédent record datait de 2012. Dans le Gard, les Bouches-du-Rhône et sur la côte atlantique, certaines villes ont bénéficié d'une chaleur qu'elles n'avaient jamais connu un 22 février. En réalité, c'est tout le mois qui a été à l'avenant. D'après les données recueillies par Météo France, Strasbourg a ainsi battu un record avec 110 heures d'ensoleillement, soit 76 % de plus que la normale. Paris n'est pas en reste avec 98 heures de ciel bleu, soit 67 % de journées ensoleillées de plus que d'habitude.LIRE AUSSI > « Nous sommes passés d'un manque de soleil à un excès de 10 à 30 % »« Il n'est pas rare que l'on connaisse des journées chaudes et belles après le 15 février qui donnent un avant-goût de printemps, mais une période douce et ensoleillée aussi longue, c'est inédit », reconnaît le prévisionniste Guillaume Séchet, créateur du site météo-villes.com. Si ce temps vous paraît anormalement doux, allez en parler aux habitants de Los Angeles qui, eux, viennent de voir tomber de la neige, ce qu'ils n'avaient pas connu à cette période de l'année depuis... 1962. « Le courant jet, un courant d'air en altitude qui orchestre le temps au niveau du sol, semble déstabilisé au point que ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer