Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Recommandations aux préfets pour les spectacles de Dieudonné

Reuters06/01/2014 à 09:31

RECOMMANDATIONS AUX PRÉFETS CONCERNANT LES SPECTACLES DE DIEUDONNÉ

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur s'apprête à envoyer des recommandations aux préfets visant à interdire les spectacles de l'humoriste Dieudonné M'Bala M'Bala, accusé d'antisémitisme et condamné plusieurs fois pour incitation à la haine raciale.

Dans une déclaration au Journal du Dimanche, Manuel Valls a jugé Dieudonné "profondément anti-juif", alors que se multiplient les appels à une interdiction des spectacles de l'humoriste, critiqué pour ses dérapages antisémites.

"Contre lui, il faut mener un combat politique de mobilisation de la société", estime le ministre de l'Intérieur, pour qui poser la question de l'interdiction est "une manière de pousser le débat".

"On n'est plus dans le spectacle, on est dans le meeting. J'enverrai une circulaire aux préfets en début de semaine. On veut être efficace dès les premiers spectacles", ajoute-t-il.

Il n'est pas juridiquement possible de décréter une interdiction au niveau national mais les préfets auront pour consigne d'apprécier s'il y a nécessité ou non de le faire dans leur département, en fonction des risques de troubles à l'ordre public, explique-t-on dans l'entourage du ministre.

En réalité, les préfets ont déjà commencé à réfléchir à la question, alors que Dieudonné entame jeudi prochain à Nantes une tournée en France, ajoute-t-on de même source.

Le président de l'association des Fils et Filles des déportés juifs de France, Serge Klarsfeld, a lancé un appel à manifester mercredi devant le Zénith de Nantes, où plus de 5.000 personnes sont attendues le lendemain pour ce premier spectacle.

CONDAMNÉ SEPT FOIS

La candidate socialiste à la mairie de Paris, Anne Hidalgo, qualifie dans une interview au JDD Dieudonné de "militant enragé du racisme et de l'antisémitisme".

"Il est temps de mettre un terme, par toutes les voies du droit possible, à sa propagande dangereuse", ajoute-t-elle. Elle demande notamment la fermeture du Théâtre de la Main d'or, le théâtre parisien où l'humoriste se produit dans la capitale.

Un avis partagé par le maire PS de Paris, Bertrand Delanoë, qui a accusé, lors du Grand Rendez-Vous d'Europe 1 et i

"L'erreur serait de laisser faire", a-t-il dit.

Dieudonné a été condamné sept fois pour incitation à la haine raciale mais des associations de lutte contre le racisme l'accusent d'avoir organisé sa propre insolvabilité pour ne pas payer les amendes.

"Il faut appliquer strictement le droit : il a été condamné, il doit payer", dit Manuel Valls dans le JDD. "Il n'y avait pas eu jusque-là une attention soutenue sur sa situation. Ça change."

Le Parquet de Paris a ouvert il y a plusieurs mois une information judiciaire pour organisation frauduleuse d'insolvabilité et blanchiment d'argent.

Selon le ministre du Budget, une partie des sommes dues par l'humoriste au titre des amendes qui lui ont été infligées mais aussi de retards d'impôts a déjà été récupérée et le reste le sera "jusqu'au dernier euro".

"Pour lui, comme pour tous les autres citoyens, les sommes dues seront récupérées par tous les moyens de droit dont nous disposons", a déclaré Bernard Cazeneuve lors du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. "Elles l'ont été pour une grande partie d'entre elles et elles le seront jusqu'au dernier euro dû."

Pour le ministre du Budget, Dieudonné "n'est pas un humoriste" mais "un triste" et, sous couvert d'être "anti-système", est en fait "emblématique de ce que les pires des systèmes peuvent produire".

Emmanuel Jarry

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.