Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Rebsamen accuse Sarkozy de vouloir «démanteler la fonction publique»

Le Parisien02/10/2014 à 18:19

Rebsamen accuse Sarkozy de vouloir «démanteler la fonction publique»

C'était attendu. Les propositions formulées ce jeudi par Nicolas Sarkozy dans un entretien au «Figaro Magazine» ne manquent pas de faire réagir. Surtout celle concernant la fin du statut «systématique» des «fonctionnaires à vie». «Il s'agit du démantèlement de la fonction publique», a aussitôt dénoncé le ministre du Travail, François Rebsamen.

«On verra l'accueil que lui feront et comment lui répondront les fonctionnaires eux-même», a au passage glissé le responsable socialiste, alors que Nicolas Sarkozy propose également de rétablir le jour de carence et «revenir au non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partants à la retraite».

«Il appelle ça l'espoir ?»

Il n'en fallait pas plus pour que les syndicats fassent part de leur consternation. «Reparler des effectifs, du statut, c'est remettre en cause l'organisation, le fondement même de la Fonction publique», a grondé la secrétaire générale de la FSU, Bernadette Groison.

«Surenchère», a tancé Christian Grolier, le secrétaire général de Force ouvrière, en allusion aux propositions de l'ancien Premier ministre, François Fillon, qui lui aussi réduirait les effectifs de la fonction publique. Selon lui, «le nouveau contrat de cinq ans, c'est tuer définitivement la neutralité et l'indépendance que rapporte le statut des fonctionnaires». «C'est la privatisation des services publics.»

Notre question du jour : approvez-vous le CDD de 5 ans dans la fonction publique proposé par Nicolas Sarkozy ?

Sur l'ensemble de la politique économique qu'il propose, Nicolas Sarkozy -qui avait assuré au cours de son entretien à France 2 ne pas vouloir «trépaner les gens»- se voit accusé par le Parti socialiste de proposer pour «demain ce qui a mis la France et les Français à genoux hier». «Taper aveuglement sur la fonction publique - école, hôpitaux, et policiers compris -, détricoter le code du travail, retarder l'âge de la retraite, dresser les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

22 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3435004
    03 octobre16:22

    Qu'il propose plutôt un référendum sur la question. Chiche ?

    Signaler un abus

  • frenchto
    03 octobre15:50

    ce que propose Sarkozy est tout simplement démagogique et comme d'habitude c'est de la gesticulation car il s'il est élu, il ne fera rien du tout de ce qu'il dit

    Signaler un abus

  • M3121282
    02 octobre19:40

    c'est sidérant ! le nombre de commentaires hors propos !

    Signaler un abus

  • tropfort
    02 octobre18:09

    Oui, et alors, c'est très bien car les français attendent cela. Marre qu'ils parlent en leur nom de bobos...

    Signaler un abus

  • mipolod
    02 octobre17:49

    Une solution pour museler les syndicats fossoyeurs d'entreprises : ne plus leur verser de subvention et qu'il gagnent leur financement grâce aux cotisations de leurs adhérents....Là on va rigoler !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.