Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

REACTIONS USA 2016-Les extrêmes droites européennes jubilent

Reuters09/11/2016 à 10:17
    BRUXELLES, 9 novembre (Reuters) - Les droites nationalistes 
et les partis d'extrême droite d'Europe ont réagi mercredi avec 
enthousiasme à la victoire de Donald Trump à l'élection 
présidentielle américaine. 
     
    En FRANCE, Marine Le Pen a réagi très tôt sur Twitter, 
adressant vers 07h30 (06h30 GMT), avant même l'officialisation 
de la victoire du candidat républicain, ses "félicitations au 
nouveau président des Etats-Unis Donald Trump et au peuple 
américain, libre !" 
    Durant la campagne américaine, la présidente du Front 
national, candidate à la présidentielle de 2017, avait été l'une 
des rares personnalités politiques françaises à avoir affiché sa 
préférence pour Trump.   
     
    En HONGRIE, le Premier ministre Viktor Orban, figure de 
proue des droites nationalistes européennes, a vu dans la 
victoire du milliardaire new-yorkais une "grande nouvelle". "La 
démocratie est toujours en vie", a-t-il poursuivi dans un 
message posté sur sa page Facebook. 
    En juillet, le chef du gouvernement hongrois, vent debout 
contre les projets de la Commission européenne de quotas de 
migrants dans l'UE, avait qualifié de "vital" le programme de 
Trump en matière d'immigration et de politique étrangère - et de 
"mortels" les projets d'Hillary Clinton. 
    Il avait été le premier chef d'un gouvernement européen à 
prendre position dans la campagne américaine. 
     
    Aux PAYS-BAS, Geert Wilders, du Parti pour la liberté (PVV), 
en campagne pour les élections législatives de mars prochain, a 
adressé ses félicitations à Donald Trump via son compte Twitter. 
    "Votre victoire est historique, et pour chacun d'entre 
nous", commente-t-il, reprenant en mots-clefs le slogan du 
candidat républicain (Make America Great Again, rétablir la 
grandeur de l'Amérique) à la sauce néerlandaise (Make The 
Netherlands Great Again). 
     
    Dans les dernières heures de la campagne américaine, 
l'entourage de Trump affirmait que le niveau de soutien en 
faveur du magnat de l'immobilier n'apparaissait pas à sa juste 
valeur dans les sondages et tablait sur une victoire en forme de 
coup de théâtre à la manière du vote britannique en faveur du 
Brexit en juin dernier. 
    La comparaison n'a pas échappé en GRANDE-BRETAGNE à Nigel 
Farage, qui a mené la campagne référendaire du Parti de 
l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP). "Je transmets le relais à 
Donald Trump. Toutes mes félicitations. Vous avez livré une 
campagne courageuse", a-t-il écrit sur son compte Twitter. 
     
    Le parti de droite antimigrants Alternative für Deutschland 
(AfD), qui a signé cet automne en ALLEMAGNE une série de percées 
électorales dans plusieurs Länder, voit dans la victoire de 
l'outsider républicain une validation de ses analyses. 
    "La victoire de Donald Trump est un signe que les citoyens 
du monde occidental veulent un changement clair de politique", a 
commenté Beatrix von Storch, dirigeante adjointe de l'AfD. 
     
    En AUTRICHE, où elle a qualifié son candidat pour le second 
tour de l'élection présidentielle, l'extrême droite a accueilli 
avec enthousiasme la victoire de Trump. 
    "La gauche politique de même que les élites distantes et 
louches sont sanctionnées par les électeurs et évincées des 
postes de pouvoir élection après élection", a souligné 
Heinz-Christian Strache, chef de file du Parti de la liberté 
(FPÖ), qui espère l'élection le 4 décembre prochain de son 
candidat à la présidence, Norbert Hofer. 
     
    En BELGIQUE, les séparatistes flamands du Vlaams Belang, 
formation anti-islam, espère que la victoire inattendue de 
Trump, déjouant les analyses et les derniers sondages, préfigure 
des succès similaires en Europe. 
    "L'élection américaine montre de nouveau à quel point les 
politiciens sont coupés du peuple", a tweeté le président du 
parti, Tom Van Grieken. "La marche de Trump n'est pas un 
phénomène isolé. En Europe aussi, de plus en plus d'électeurs 
veulent un changement réel." 
     
     En GRÈCE, le parti néo-nazi Aube dorée a vu dans l'élection 
de Trump "une victoire des forces qui s'opposent à la 
mondialisation, qui combattent l'immigration clandestine et sont 
favorables à des Etats ethniquement purs et à l'autosuffisance 
en matière d'économie nationale". 
    "Un grand changement mondial commence, qui se poursuivra 
avec la victoire des nationalistes en Autriche, de Marine Le Pen 
en France et d'Aube dorée en Grèce", a poursuivi le porte-parole 
de la troisième force politique du pays. 
 
 (Bureaux de Reuters; Henri-Pierre André pour le service 
français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.