Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

REACTIONS internationales aux attentats de vendredi à Paris

Reuters14/11/2015 à 10:27

(Actualisé avec réaction Merkel, Renzi, Vatican) 14 novembre (Reuters) - Principales réactions internationales aux attentats qui ont fait 128 morts vendredi à Paris ID:nL8N139060 : BARACK OBAMA "Une fois de plus, nous avons assisté à une tentative intolérable visant à terroriser des civils innocents. "Nous sommes prêts à fournir toute l'assistance dont le gouvernement et la population de la France auront besoin. "Tous ceux qui pensent qu'ils peuvent terroriser le peuple de France et les valeurs qu'il défend se trompent" ANGELA MERKEL "La population parisienne est confrontée à un cauchemar de violence, de terreur et de peur. Nous, les amis allemands, partageons ses sentiments. Nous pleurons avec elle. Cette attaque contre la liberté ne vise pas seulement Paris. Elle est dirigée contre nous tous. Nous savons que notre liberté est plus forte que la terreur", a déclaré la chancelière allemande à Berlin. Angela Merkel a également affirmé que la France pouvait compter sur l'aide de l'Allemagne dans la traque contre les auteurs des attentats et dans la lutte commune contre le terrorisme pour défendre les valeurs européennes. MATTEO RENZI Le président du Conseil italien a estimé que les attentats de Paris étaient des attaques contre l'humanité et contre le mode de vie européen. Le chef du gouvernement, qui doit présider une réunion extraordinaire du conseil de sécurité nationale, a précisé que les mesures de sécurité avaient été renforcées en Italie car la menace de nouvelles attaques ne devait pas être sousestimée. DAVID CAMERON "Je suis choqué par les événements de ce soir à Paris. Nos pensées et nos prières vont au peuple français. Nous ferons tout ce que nous pouvons pour venir en aide". VATICAN Le Vatican a qualifié les attentats parisiens de "violence terroriste folle" et a appelé à une réponse décisive pour empêcher la propagation de "la haine meurtrière". "Nous condamnons (ces attentats) de la manière la plus ferme, ensemble avec le pape et avec tous ceux qui aiment la paix", a déclaré le père Federico Lombardi, porte-parole du Saint-Siège. NATIONS UNIES Le conseil de sécurité des Nations unies dénonce "des attaques terroristes barbares et lâches" et "souligne la nécessité de traduire les auteurs de ces attaques terroristes en justice". JENS STOLTENBERG, secrétaire général de l'Otan "Je suis profondément choqué par les horribles attaques terroristes de ce soir à travers Paris. Mes pensées vont aux familles des victimes et au peuple français. Nous demeurons forts et unis dans le combat contre le terrorisme. Le terrorisme ne vaincra jamais la démocratie". RUSSIE Vladimir Poutine a adressé ses profondes condoléances à François Hollande et à tous les Français après "les horribles attaques terroristes à Paris", déclare le Kremlin dans un communiqué. "La Russie condamne ce massacre inhumain et se tient prête à fournir son entière assistance pour enquêter sur ces crimes terroristes", poursuit le texte. JEAN-CLAUDE JUNCKER, président de la Commission européenne. "Je fais confiance aux autorités et la population française pour surmonter cette nouvelle épreuve." TURQUIE "Ces attaques ne sont pas seulement contre la population française mais contre toute l'humanité, la démocratie, les libertés et les valeurs universelles", déclarent dans un communiqué les services du Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu. Dans un message sur Twitter, le président turc Recep Tayyip Erdogan a condamné les attentats et a adressé ses condoléances au peuple français. La Turquie accueille dimanche et lundi à Antalya un sommet du G20. IRAN "Ceux qui ont perpétré ces crimes n'ont rien à voir avec l'islam, l'humanité et la morale", déclare le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, cité par l'agence de presse officielle Irna. "L'Iran réaffirme qu'un front international uni doit être constitué pour éliminer le terrorisme". Le président Hassan Rohani a annulé ses visites en France et en Italie, a annoncé le ministre iranien des Affaires étrangères. CHINE La Chine est prête à aider la France et la communauté internationale à intensifier la coopération en matière de sécurité et de lutte contre le terrorisme, a déclaré le président chinois Xi Jinping à François Hollande lors d'un entretien téléphonique. (Patrick Vignal pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.