Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

REACTIONS-France-Patronat prudent sur la réforme du code du travail

Reuters04/11/2015 à 20:01

PARIS, 4 novembre (Reuters) - Les organisations patronales ont salué du bout des lèvres les projets de réforme du code du travail présentés mercredi par le gouvernement ( ID:nL8N12Z2WZ ), qu'elles jugent insuffisants. Les syndicats ont fait montre de la même prudence, en attendant notamment de connaître le contenu concret de la réécriture des chapitres consacrés à l'organisation du temps de travail, programmée pour 2016. Pour LE PRÉSIDENT DU MEDEF, PIERRE GATTAZ, "les annonces d'aujourd'hui vont dans le bon sens mais doivent aller plus loin". Dans un communiqué, il invite le gouvernement à ne pas rater une "opportunité historique" et lance un appel à une "réforme ambitieuse". LA CGPME juge que les orientations annoncées relèvent plus d'une "évolution" que d'une "révolution" et s'inquiète de certaines d'entre elles, comme l'extension du principe de l'accord majoritaire. "Le passé nous a malheureusement appris à être prudents", ajoute-t-elle dans un communiqué. L'UNION PROFRESSIONNELLE ARTISANALE (UPA) a accueilli "positivement" les orientations gouvernementales, tout en jugeant l'ampleur et le rythme de la réforme "en deçà des attentes des entreprises". Cette organisation patronale salue notamment la volonté du gouvernement de renforcer le rôle des branches professionnelles, qui "répond clairement à une demande de l'UPA". LE PRÉSIDENT DE LA CONFÉDÉRATION DE L'ARTISANAT ET DES PETITES ENTREPRISES DU BÂTIMENT (CAPEB), Patrick Liébus, a salué l'attention portée aux PME et très petites entreprises (TPE). Certaines orientations annoncées "vont dans le bon sens" mais ne suffisent pas à rassurer ces employeurs, écrit-il cependant dans un communiqué. Pour la CFDT, la réforme proposée "peut constituer un progrès social pour les salariés". Elle estime par ailleurs que le renforcement du rôle de la négociation d'entreprise doit passer par la conclusion d'accords majoritaires. FORCE OUVRIÈRE salue l'assurance donnée par le gouvernement qu'il n'y aura pas d'inversion de la hiérarchie des normes. Mais "il conviendra d'être prudent (...) dans la mesure où nombre d'ambiguïtés ou de contradictions demeurent". Même prudence du côté de la CFTC, qui se réjouit du renforcement du rôle des branches professionnelles. Elle estime en revanche que la généralisation des accords majoritaires sera un "frein" à la conclusion d'accords apportant de nouvelles protections aux salariés et elle promet de veiller à ce que l'allègement du code du travail "ne rime pas avec 'affaiblissement' des droits des salariés". (Emmanuel Jarry)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.