Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

REACTIONS à l'étranger à l'attentat contre Charlie Hebdo

Reuters07/01/2015 à 21:38

(actualisé avec réaction du pape François) PARIS, 7 janvier (Reuters) - Principales réactions internationales à la fusillade qui a fait au moins 12 morts, dont deux policiers, mercredi au siège de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, à Paris ID:nL6N0UM1KT : * LE PAPE FRANCOIS a condamné l'"abominable" attaque survenue à Paris, appelant chacun à empêcher toute propagation de la haine. "Le saint Père exprime sa plus ferme condamnation de cette horrible attaque", a déclaré le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi. "Quelle que soit son mobile, cette violence meurtrière est abominable et n'est jamais justifiée", a dit le porte-parole. * BAN KI-MOON, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L'ONU, a fait part de son "indignation" face à cette "attaque abjecte", "un crime de sang-froid, affreux et injustifiable" qui vise à "diviser". "Nous ne devons pas tomber dans le piège", a-t-il ajouté. * BARACK OBAMA, PRESIDENT DES ETATS-UNIS, dans un communiqué: "Je condamne fermement l'horrible fusillade dans les locaux du magazine Charlie Hebdo à Paris (...). Nos pensées et nos prières vont aux victimes de cet attentat terroriste et au peuple de France dans ces moments difficiles. "La France est le plus ancien allié de l'Amérique et elle a été côte à côte avec les Etats-Unis dans la lutte contre les terroristes qui menacent notre sécurité commune et le monde." "La France et la ville de Paris, où a eu lieu ce terrible attentat, offrent au monde un exemple permanent qui perdurera bien au-delà de la vision de haine de ces assassins. "Nous sommes en contact avec les autorités françaises et j'ai donné pour instruction à mon administration de fournir toute l'aide nécessaire pour traduire ces terroristes devant la justice." * ANGELA MERKEL, CHANCELIERE D'ALLEMAGNE, dans un communiqué: "Cet acte abominable n'est pas seulement un attentat contre la vie de citoyens français et leur sécurité. Il s'agit aussi d'un attentat contre la liberté de parole et la liberté de la presse, des éléments fondamentaux de notre culture de liberté démocratique. "Cela ne peut en aucune manière se justifier." * DAVID CAMERON, PREMIER MINISTRE BRITANNIQUE, sur Twitter: "Les meurtres de Paris sont écoeurants. Nous sommes aux côtés du peuple français dans le combat contre la terreur et la défense de la liberté de la presse." * JEAN-CLAUDE JUNCKER, PRESIDENT DE LA COMMISSION EUROPEENNE, dans un communiqué: "Je suis profondément choqué par l'attaque brutale et inhumaine qui a frappé les locaux de Charlie Hebdo. C'est un acte intolérable, une barbarie qui nous interpelle tous en tant qu'êtres humains et Européens. "Mes pensées vont aux victimes et à leurs familles. J'exprime, à mon nom personnel et au nom de la Commission européenne, notre plus grande solidarité avec la France." * DONALD TUSK, PRÉSIDENT DU CONSEIL EUROPÉEN, dans un communiqué: "Je suis choqué par l'attentat révoltant qui a eu lieu ce matin à Paris contre Charlie Hebdo. L'Union européenne se tient aux côtés de la France après cet acte effroyable. C'est une attaque brutale contre nos valeurs fondamentales, contre la liberté d'expression, pilier de notre démocratie. "La lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes doit se poursuivre sans relâche. " * STEPHEN HARPER, PREMIER MINISTRE CANADIEN, sur Twitter: "Je suis horrifié par l'attentat barbare commis en France. Nos pensées et nos prières vont aux victimes et à leurs familles." * BORIS JOHNSON, MAIRE DE LONDRES, sur Twitter: "Choqué et horrifié par l'attentat insensé contre Charlie Hebdo. Londres est aux côtés de Paris et du peuple de France contre cet horrible fléau." * JENS STOLTENBERG, SECRETAIRE GENERAL DE L'OTAN, dans un communiqué: "Je condamne fermement l'attentat terroriste dans les locaux du magazine Charlie Hebdo à Paris aujourd'hui. Il s'agit d'un acte barbare et d'un attentat honteux contre la liberté de la presse. Mes pensées vont aux victimes et à leurs familles. "Nous affirmons notre solidarité entière avec la France, notre allié. Les alliés se tiennent côte à côte dans la lutte contre le terrorisme." * L'ARABIE SAOUDITE: "Le royaume condamne fermement et dénonce ce lâche attentat terroriste qui est rejeté par la vraie religion islamique ainsi que par toutes les autres religions et croyances", écrit l'agence officielle de presse saoudienne SPA. (Marc Angrand, Guy Kerivel et Eric Faye pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.