1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rare Latin Jazz/Rare Latin Soul : à la recherche des sons perdus
Le Monde16/10/2019 à 08:01

La maison de disques Wagram réédite une sélection d'enregistrements rares, à l'avant-garde des mouvements latin jazz et latin soul.

New York à l'aube des années 60. Ambiance de fin de règne pour le mambo. Dans sa quête permanente de nouvelles tendances, le public succombe à de nouvelles sirènes. C'est l'explosion du boogaloo, entre et rhythm and blues et rythmes latinos, chanté en anglais, et surtout beaucoup plus facile à danser. Le latin soul fait bang bang sur les pistes de danse et fédère les audiences. Les grands ensembles, aux premiers rangs desquels ceux de Machito, Tito Puente, Tito Rodríguez, s'apprêtent à tirer leur révérence, et avec eux le mythique dancing Le Paladium. Une nouvelle génération est prête à prendre la relève. Ils s'appellent Cal Tjader, Ray Barreto, Mongo Santamaria, Charlie et Eddie Palmieri.

Le jazz afro-cubain est désormais latin. Bientôt ces mouvements seront eux-mêmes poussés vers la sortie par une nouvelle révolution dénommée salsa.

Quand la contrainte devient gageure

La maison de disques Wagram a proposé à Osman Jr, leader du groupe de latin soul Setenta, de devenir conseiller du label dans le registre des musiques latines et lui a commandé deux sélections latin jazz/latin soul. La contrainte était forte : Les titres devaient figurer au catalogue ou être libres de droit. Comment dénicher des morceaux d'un genre musical à une époque où il n'était pas né ? Le chanteur, DJ à ses heures, a relevé le défi avec brio. Le résultat, Rare Latin Jazz/Rare Latin Soul est une jolie collection de pépites et de titres oubliés, précurseurs du latin soul et du latin jazz new-yorkais des années 60.

... Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer