1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Rapports des policiers, vidéosurveillance : comment Théo a été interpellé

Le Point16/02/2017 à 08:43

La cité des 3 000 le 7 février. Cinq jours après l'arrestation violente de Théo L., Aulnay-sous-Bois était en proie à de vives tensions. 

Que s'est-il passé le 2 février au soir, dans la cité des 3 000 à Aulnay-sous-Bois ? Selon Théo L., les policiers de la brigade spécialisée de terrain (BST) l'ont frappé alors qu'il était contre un mur, « tranquillement ». Le jeune homme, qui a porté plainte pour viol, dénonce un passage à tabac, des insultes racistes et surtout le fait qu'un des policiers lui a enfoncé volontairement une matraque dans l'anus. Hospitalisé, une blessure de 10 cm dans la zone rectale a été constatée et le jeune homme a eu une incapacité totale de travail de 60 jours.

LIRE aussi Aulnay-sous-Bois : le témoignage poignant de Théo

Reste que, quelques heures à peine après l'intervention, et alors que Théo L. n'a pas porté plainte, la version des policiers consignée dans un procès-verbal est tout autre. Selon le policier incriminé pour les faits les plus graves ? il a été mis en examen pour viol alors que ses trois collègues le sont pour violences volontaires ?, Théo L. s'est interposé violemment alors que l'unité procédait à l'interpellation d'un dealer. Lequel est parvenu à s'enfuir.

« Un coup de poing au niveau de la pommette gauche »

« (...) Un des individus contrôlés avançait sa tête vers la mienne en signe de défiance, alors, de la paume de la main, j'ai...

Lire la suite sur Le Point.fr

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3040165
    16 février09:13

    On constate dans cet article rédigé par AZIZ ZEMOURI queTHEO adulé par les journaleux n'est pas un ange mais comme d'habitude, les journalistes procureurs ont décidé de ne pas en dire un mot.

    Signaler un abus

  • M1968213
    16 février09:09

    mou-du-genou a l'air bien bête maintenant, si toutefois c'était possible de faire pire .... il va saluer une racail.le pour faire le buzz

    Signaler un abus

  • M9941825
    16 février09:04

    Le dealer est parvenu à s'enfuir = comme c'est bizzare ! ! ! ! ! ! ! !

    Signaler un abus

  • aerosp
    16 février09:03

    Sarko wals même pour ris

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer