Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rapport stratégique : Pékin et Moscou en colère, le retour de la guerre froide ?
Le Point19/12/2017 à 11:50

"L'Amérique d'abord", martèle Donald Trump. Le président des États-Unis a présenté dans un discours, lundi, le rapport de 70 pages de son administration sur la stratégie de sécurité nationale américaine. Protection du territoire et des Américains, prospérité de l'économie des États-Unis, si Donald Trump a « omis » d'aborder le sujet du climat, il a longuement insisté sur sa « stratégie de sécurité nationale ». Et dans son discours, le locataire de la Maison-Blanche a été quelque peu contradictoire quant aux messages envoyés à la Chine et à la Russie. « Nous faisons face à des puissances rivales, la Russie et la Chine, qui essayent de remettre en cause l'influence, les valeurs      et la richesse de l'Amérique », a-t-il affirmé, tout en affichant aussitôt sa volonté de bâtir de « grands partenariats » avec      ces derniers. Pour illustrer son propos, Donald Trump est longuement revenu, dans son discours sans véritable ligne directrice, sur la coopération      entre les services de renseignements russe et américain qui a permis, selon Moscou, de déjouer un projet d'attentat à Saint-Pétersbourg.

« Ils ont été capables d'arrêter ces terroristes sans la moindre perte de vie humaine », a souligné le président américain,      estimant que « des milliers » de personnes auraient pu être tuées. « C'est comme cela que cela doit fonctionner », a-t-il...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer