1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ramenez la Coupe des coupes à la maison !
So Foot19/05/2019 à 06:01

Ramenez la Coupe des coupes à la maison !

Il y a vingt ans, jour pour jour, se disputait la dernière finale de Coupe d'Europe des vainqueurs de Coupe. Une compétition au charme fou qui manque terriblement au football européen.

Ce n'est pas qu'une histoire de nostalgie, mais il faut tout de même le dire : le football, c'était mieux avant. En tout cas avant l'été 1999, moment choisi par l'UEFA pour faire disparaître de son calendrier la Coupe d'Europe des vainqueurs de Coupe, dans le but de favoriser l'extension de la gourmande Ligue des champions.

Quand les noms des coupes européennes avaient un sens...


Pour faire de la place aux grandes oreilles de la C1, l'UEFA a donc décidé de sacrifier une compétition savoureuse lancée en 1960. On ne parle pas d'une coupe au rabais, mais bien d'une lutte de haut niveau, une compétition acharnée sur laquelle aucun des nombreux grands joueurs/clubs qui y ont participé n'ont jamais craché. Pas un hasard si le club le plus titré (4) est le FC Barcelone ou si les entraîneurs qui ont le plus souvent remporté le trophée (2) s'appellent Johan Cruyff, Valeri Lobanovsky, Nereo Rocco et Sir Alex Ferguson. Voilà qui situe bien le prestige de cette compétition, qui s'est éteinte après un ultime but d'un ex-futur Ballon d'or, Pavel Nedv?d. C'était il y a vingt ans jour pour jour, donc. À cette époque, les noms des coupes européennes avaient encore un sens. La Coupe d'Europe des vainqueurs de Coupe se disputait ainsi entre les vainqueurs des coupes nationales de chaque pays affilié à l'UEFA (dans le cas où le vainqueur de la Coupe était aussi champion de son pays, c'est le finaliste malheureux qui participait à la C2).

C1 scandale !

La saveur de cette compétition résidait aussi dans son format : matchs aller-retour du 1er tour jusqu'aux demi-finales, seule la finale se jouant sur terrain neutre en un match sec. Ce format garantissait le frisson entre des équipes qui venaient de faire leurs preuves dans le domaine de la bagarre et de la sueur car elles venaient de soulever la coupe nationale de leur pays. Loin des soporifiques phases de poules d'aujourd'hui (avec tout le respect qu'on a pour les matchs sans enjeu à Limassol ou à Astana), ces confrontations à élimination directe donnaient le sentiment à ses acteurs de prendre part à quelque chose de rare, de noble. Le genre de

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer