1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Rambouillet : le président des anciens combattants meurt après une agression

Le Point08/05/2017 à 17:20

L'homme a été réanimé une première fois avant de décéder à l'hôpital (illustration).

Sa disparition provoque une vive émotion à Rambouillet, dans les Yvelines. Guy Duchesne était âgé de 80 ans. Président de l'association d'anciens combattants d'Afrique du Nord, il était une figure locale et devait participer ce lundi aux cérémonies de commémorations du 8 Mai. Mais il est mort dans la nuit de dimanche à lundi à l'hôpital Marie-Lannelongue, au Plessis-Robinson, après une altercation et un arrêt cardiaque, raconte Le Parisien

. Le maire de la commune, Marc Robert, a fait part de son émotion : « Il devait être le porte-drapeau de la Fnaca, comme d'habitude. La cérémonie a eu un goût amer. (...) Les circonstances de sa mort sont épouvantables. »

Dimanche vers 17 h 30, Guy Duchesne promenait son chien près de l'étang de la Tour en forêt de Rambouillet, raconte le quotidien. C'est alors que sa route croise celle d'un jeune homme de 21 ans visiblement alcoolisé, qui a passé la journée en famille au bord de l'eau, et qu'une dispute éclate. « Pour l'heure, on ignore encore le fond du problème », a expliqué une source proche de l'enquête au Parisien. L'octogénaire est frappé à coups de poing par le jeune homme avant qu'un pêcheur n'intervienne. Il repart, mais, après quelque pas, fait un arrêt cardiaque. Malgré l'intervention des secours, qui parviennent à le ranimer une première fois, il meurt à l'hôpital.

Un agenda très rempli

...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer