1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rallye historique : comment gagne-t-on le Tour Auto Optic 2000 ?
Le Point28/04/2017 à 10:43

Chaque année, les concurrents du Tour Auto se livrent à la même transhumance : une traversée de l'Hexagone, depuis le Grand Palais à Paris vers le sud, par ces routes de campagne que les autoroutes ont poussé à déserter. Pour cette 26e édition, plus de 200 passionnés ont préparé avec soin leurs bolides. « On démontre que ces voitures ont toujours leur place sur la route et pas seulement dans des musées », s'amuse un concurrent britannique, lundi soir, lors de la soirée de lancement au Grand Palais.

Une météo capricieuse

Trois jours plus tard, l'enthousiasme et le sourire affichés dans la capitale ont fait place à des visages marqués par l'effort et la fatigue. Après Le Mans, Saint-Malo et Nantes, le Tour Auto continuait sa route vers Limoges ce jeudi, traversant des villages où la désertification n'a rien d'une fiction. Les mécaniques sont soumises à rude épreuve après trois jours à plein régime.

Les véhicules toussent et les carrosseries portent les stigmates des passages répétés dans ces chemins de traverse, caillouteux et boueux. Pire, les caprices de la météo s'immiscent dans l'épreuve. La grêle en Bretagne précède un froid tenace en Loire-Atlantique et des pluies aussi fortes qu'éparses dans le Limousin. Les petites routes de campagne si verdoyantes se transforment alors en pistes boueuses et glissantes. Les sorties de piste ne sont pas rares au détour d'un...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer