Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ralentissement de la hausse des salaires au troisième trimestre en zone euro
Reuters19/12/2017 à 12:16

RALENTISSEMENT DE LA HAUSSE DES SALAIRES AU TROISIEME TRIMESTRE

RALENTISSEMENT DE LA HAUSSE DES SALAIRES AU TROISIEME TRIMESTRE

BRUXELLES (Reuters) - La croissance des salaires a ralenti au troisième trimestre après un pic de deux ans touché sur la période avril-juin, montrent des données publiées mardi par Eurostat qui ne devraient guère plaire à la Banque centrale européenne (BCE), avide de tout signe suggérant une poussée inflationniste.

Les salaires ont augmenté de 1,6% sur un an après un gain de 2,1% au deuxième trimestre, qui marquait la plus forte progression depuis le premier trimestre 2015.

Le coût horaire du travail, lui, a progressé de 1,6% au troisième trimestre, contre 1,8% au deuxième, qui constituait la plus forte hausse depuis le premier trimestre 2016.

La faiblesse de l'inflation constitue un épineux problème pour la BCE, qui peine depuis plus de quatre ans à atteindre son objectif d'une hausse des prix légèrement inférieur à 2%, malgré une politique ultra accommodante sans précédent.

L'inflation était de 1,5% en novembre.

La BCE surveille de près les salaires, espérant qu'une croissance économique robuste et une accélération des créations d'emplois finiront par doper les bénéfices des entreprises et donner un coup de fouet à l'inflation.

Mais si près de sept millions d'emplois ont été créés depuis 2013, la croissance des salaires est restée limitée sur la période, une évolution qui fait dire aux responsables de la politique monétaire que la zone euro se caractérise peut-être par un important chômage caché.

(Service économique)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rtime
    19 décembre13:08

    "la zone euro se caractérise peut-être par un important chômage caché." Oui en effet, en France notamment.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer