Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Raiola, Mendes et le paradoxe du pompier pyromane

So Foot07/07/2017 à 08:00

Raiola, Mendes et le paradoxe du pompier pyromane

Incompétente pour juger de la régularité, ou non, de la commission pharaonique de Mino Raiola dans le cadre du transfert de Paul Pogba à Manchester United, la FIFA se retrouve dans une situation qu'elle a elle-même créée. Aujourd'hui, il faut faire marche arrière. Et demander à la FIFA d'être un arbitre compétent.

C'était une autre époque. Une époque où Sepp Blatter, Jérôme Valcke et Markus Kattner constituaient un trident redoutable à la tête de la FIFA, mais où le 1er avril était déjà la date des mauvaises blagues. Nous sommes en 2015, et ce jour-là entre en vigueur le Nouveau règlement de la FIFA sur la collaboration avec les intermédiaires, présenté l'année précédente aux associations membres par la circulaire n° 1417, signée du Français qui préfère moins de démocratie pour plus de Coupe du monde. En introduction, la FIFA veut " procéder à une réforme en profondeur du système des agents de joueurs ". En conclusion, elle précise que " l'actuel système d'octroi de licences sera définitivement abandonné ". Quant au développement, il peut se résumer ainsi : l'institution-mère refile le bébé aux fédérations nationales, soit la charge du contrôle des " intermédiaires ". Deux ans plus tard, qu'en est-il ? Si les hommes ont disparu des radars officiels et tentent d'esquiver les fourches judiciaires, le texte, lui, est toujours là. Et il peut aboutir à des situations ubuesques, comme l'a rappelé avec force l'affaire Pogba - Raiola.

Tournez magouilles

Mépris de classe et avantages comparatifs


" Cette situation pointe les limites du choix de la FIFA de retirer les agents de sa sphère d'influence ", pose d'entrée maître Redouane Mahrach. Et l'avocat spécialisé en droit du sport de détailler sa pensée : " En cas d'illégalité avérée, Raiola pourrait être condamné par la Fédération dans laquelle il est intermédiaire, en l'espèce l'Italie ou l'Angleterre. Une Fédération pourrait le sanctionner, lui dire : "Je vous interdit pour X temps de travailler chez nous." Mais il peut alors continuer à sévir dans d'autres pays ! Alors que la FIFA, elle, aurait pu le sanctionner au niveau mondial. " Oui, mais elle a décidé que l'encadrement des agents ne serait plus son affaire.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.