1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

«Quenelle» à Roissy : la direction d'Air France «choquée»
Le Parisien31/01/2014 à 12:39

«Quenelle» à Roissy : la direction d'Air France «choquée»

La direction d'Air France s'est dit «extrêmement choquée» vendredi après la révélation par le quotidien «Libération» d'une photo montrant trois responsables de la CGT de la compagnie effectuant une «quenelle». Ce geste, popularisé par l'humoriste controversé Dieudonné, est au coeur de l'actualité et de polémiques depuis la fin de l'année dernière. Décrit par ses partisans comme une expression «anti-système» il est aussi considéré comme un salut nazi inversé.

«Air France est extrêmement choquée par ces agissements et références contraires aux valeurs de l'entreprise», a déclaré un porte-parole de la compagnie. «Air France est aux côtés de toutes les personnes qui se sentiraient blessées par de tels comportements et n'hésitera pas à prendre les mesures appropriées», a-t-il ajouté.

Le cliché a été pris le 8 novembre sur un parking de l'aéroport de Roissy, lors d'un conflit social dans la filiale locale de Swissport Cargo, un géant mondial de la logistique aéroportuaire. En compagnie d'autres militants, on y voit trois responsables du syndicat CGT Air France effectuer une «quenelle» : David Ricatte, secrétaire et porte-parole de la CGT Air France, Pascal Belrose, l'un des secrétaires de section et Laurent Dahyot, membre de la commission exécutive du syndicat.

Valls comparé à Hitler

Joint par «Libération», David Ricatte assure que le geste n'avait «aucune connotation raciale, religieuse ou communautaire» : «Il s'agissait d'un rassemblement de soutien organisé par l'Union locale CGT de Roissy. Nous étions à la fin de cette grève dure qui a duré quarante-quatre jours, juste avant que la direction ne cède. Cette photo a été prise par un camarade avec un mot d'ordre qui a fait rire tout le monde : adresser une quenelle en forme de bras d'honneur à la direction de Swissport Cargo».

Mais plusieurs cégétistes d'Air France affichent leur soutien à l'humoriste sur Internet, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ZvR
    10 février03:48

    ca tourne au ridicule. il va quand même falloir prévoir une cellule d'aide psychologique et des arrêts maladie pour les victimes traumatisées.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer