Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Quelque 300 autocaristes contre la politique anti-diesel à Paris

Reuters20/12/2016 à 12:39
    PARIS, 20 décembre (Reuters) - Près de 300 exploitants et 
chauffeurs d'autocars manifestaient au volant de leur véhicule 
mardi à Paris pour protester contre les mesures anti-diesel de 
la municipalité et la hausse de leurs tarifs de stationnement. 
    Après s'être rassemblés place de la Nation, les autocars ont 
pris dans la matinée la direction du périphérique Sud pour se 
rendre place de l'École militaire, dans le 7e arrondissement, 
perturbant ainsi la circulation dans la capitale.  
    Des manifestants brandissaient avant le départ des 
banderoles proclamant : "Pollution, les autocars sont la 
solution, pas le problème" ou "Le tourisme sans car, c'est comme 
Paris sans la Tour Eiffel".   
    Les chauffeurs, dont certains venus de Belgique, d'Allemagne 
ou du Luxembourg, répondaient à l'appel d'une quinzaine de 
fédérations, dont la Fédération nationale des transports de 
voyageurs (FNTV), l'Unostra et l'OTRE. 
    Les autocaristes protestent contre la décision de la mairie 
de Paris de bannir le diesel de la capitale à l'échéance de 2020 
et d'augmenter les prix pour le stationnement des autocars à 
partir du 1er janvier prochain. 
    Les fédérations veulent obtenir un "calendrier réaliste" 
pour la disparition du diesel, estimant que les sociétés de 
transport n'auront pas les moyens d'ici 2020 de renouveler leur 
flotte. 
    Elles demandent à la mairie que la suppression des autocars 
les plus anciens n'intervienne pas avant 2025 pour "laisser aux 
entreprises le temps de s'adapter et éviter de disparaître". 
    Les fédérations réclament également une remise à plat de la 
politique du stationnement des autocars à Paris avec 
l'annulation de la hausse prévue au 1er janvier 2017, et la 
création d'aires de stationnement adaptées. 
    Selon la FNTV, les tarifs de stationnement pourraient plus 
que tripler (+350%) en un peu plus de deux ans pour certaines 
catégories d'autocars, en tenant compte d'une hausse de 60% 
programmée début janvier. 
    Selon elle, de nombreuses PME sont menacées de disparition 
par le bannissement du diesel et la mesure pourrait avoir de 
graves conséquences pour le tourisme.  
    "La profession rappelle une évidence que les élus parisiens 
ne semblent pas comprendre: les investissements nécessaires pour 
rendre les véhicules toujours plus efficaces énergétiquement 
nécessitent du temps", écrit-elle dans un communiqué.  
    Il n'y a pas, actuellement, d'alternative à grande échelle 
aux véhicules diesel, ajoute-t-elle. 
    De nombreuses réunions de concertation ont eu lieu avec la 
mairie de Paris depuis janvier 2015.  
    Mais selon les organisations, celles-ci "n'ont quasiment pas 
porté leurs fruits à l'exception de la publication d'un arrêté 
autorisant la dépose/reprise de passagers sur les aires de 
livraison et aux abords immédiats des établissements hôteliers, 
scolaires, sportifs et culturels".  
 
 (Gérard Bon, édité par Sophie Louet) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.