Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Quatre millions de Français menacés par un "désert" de stations-services

RelaxNews28/05/2013 à 11:07

Taiga/Shutterstcok.com

(AFP) - Près de quatre millions de Français sont menacés par la "désertification" des stations-services, surtout à la campagne mais aussi jusque dans Paris, a averti mardi la Fédération nationale de l'artisanat automobile (Fnaa), citant une étude de l'administration.

Environ 300.000 personnes n'ont déjà aucune station-service à moins de 10 minutes en voiture de chez eux, et quelque 3,6 millions de personnes supplémentaires seront dans ce cas si la station la plus proche de leur domicile ferme, selon la fédération, qui cite une étude de la Datar.

L'administration de l'aménagement du territoire à recensé 871 stations "ultimes", "dont la disparition plongerait les automobilistes, les entreprises et les services publics géographiquement concernés dans une dangereuse situation de désertification", souligne la Fnaa dans un communiqué.

D'ores et déjà, un quart de la population doit accomplir plus de 5 kilomètres en moyenne pour atteindre une première station. Dans 38 départements français, l'automobiliste doit rouler "de 15 à 38 minutes" pour en trouver une seconde, selon la Fnaa.

Or, sur les 871 stations recensées, 72% sont des petites stations (250.000 à 500.000 litres vendus par an), les plus fragiles économiquement et qui assurent à côté des missions "d'intérêt public" (réparation auto, vente de gaz, épicerie, etc.)

Mais "le risque de désertification ne se limite pas seulement aux zones rurales", fait valoir la Fnaa. Selon elle, "si rien n'est fait", Paris et la petite couronne ne compteraient que 39 stations en 2020, contre 122 actuellement et 137 en 2010.

Dans le viseur de la fédération: l'obligation pour les stations de se soumettre à des normes environnementales avant le 31 décembre 2013. Selon la Fnaa, cette mesure pourrait conduire 1.600 points de vente à mettre la clé sous la porte, faute d'avoir les moyens de financer ces travaux.

En 2012, la France ne comptait plus que 12.300 stations-service, contre 47.500 en 1975. Le nombre de fermetures, qui concerne surtout les zones rurales et périurbaines, s'est ralenti mais la tendance récente voit encore environ 250 enseignes disparaître chaque année.

Outre l'exode rural et un déclin plus récent de la consommation de carburants, cette restructuration drastique vient en grande partie de la nouvelle concurrence des stations de supermarché et d'hypermarché, où se vend désormais 60% du carburant.

map/fpo/cb/sd

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.