1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Quatre casques bleus tués dans le nord du Mali
Reuters02/09/2014 à 19:06


(Actualisé avec nationalité des casques bleus et précisions) ABIDJAN, 2 septembre (Reuters) - Quatre casques bleus ont été tués et 15 autres blessés mardi par l'explosion d'une mine au passage de leur convoi dans le nord du Mali, a annoncé un porte-parole de la Minusma, la force de maintien de la paix des Nations unies. Il s'agit de casques bleus tchadiens, a dit un responsable de l'Onu sous le sceau de l'anonymat. Leur convoi avait quitté une base de l'Onu à Aguelhok et se dirigeait vers le Sud lorsque la mine a explosé vers midi (12h00 GMT) à une trentaine de kilomètres au nord de Kidal, a dit le porte-parole de la Minusma, Olivier Salgado. Ce dernier avait dans un premier temps déclaré que le convoi se dirigeait vers le Nord après avoir quitté Kidal. "Le bilan est de quatre morts et 15 blessés, dont six très grièvement", a déclaré Olivier Salgado. "Il s'agit seulement d'un bilan provisoire car on ignore quelle sera l'évolution de l'état des six très grièvement blessés." Le porte-parole de la Minusma a dit ne pas être en mesure de désigner les auteurs de cette attaque. Une enquête est en cours, a-t-il précisé. La Minusma a été déployée à la suite d'une intervention militaire de la France début 2013, qui a stoppé la progression de rebelles islamistes en direction de Bamako et les a repoussés vers le Nord. Les casques bleus continuent d'être la cible d'attaques sporadiques dans le nord du Mali. (Souleymane Ag Anara, avec Joe Bavier; Bertrand Boucey pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer