1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Quand Poutine propose l'asile à James Comey
Le Point15/06/2017 à 19:10

Pas un mot. Trois jours après les manifestations survenues dans 150 villes du pays à l'appel de l'opposant Alexeï Navalny et l'arrestation de 1 720 personnes, Vladimir Poutine a choisi de faire comme si elles n'avaient jamais eu lieu. Tout juste a-t-il effleuré le sujet en suggérant à l'opposition de « proposer des solutions pour régler les problèmes », plutôt que d'instrumentaliser l'opinion. La quinzième ligne directe organisée entre le président russe et les habitants a pourtant duré 3 heures et 56 minutes. Une séance au cours de laquelle Poutine a fait du Poutine. Devant un bloc-notes, un stylo et deux crayons de bois, le chef du Kremlin a écouté les doléances de ses concitoyens sélectionnées par la chaîne de télévision publique.

Et comme à chaque fois, il a promis de résoudre les situations individuelles d'Andreï, Tatiana, Igor et de tous les autres autorisés à lui poser une question depuis leur lointaine localité. Achevant parfois sa réponse par un « laissez vos coordonnées, on reste en contact ».

Je vais venir et je vous rencontrerai personnellement

À une habitante se plaignant de n'avoir jamais reçu d'indemnités après l'inondation de sa maison, Poutine laisse percer son agacement. « Mais des sommes ont été débloquées du budget fédéral. Vous auriez dû recevoir...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer