Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Quand papa Neymar cassait des reins...

So Foot10/08/2017 à 08:00

Quand papa Neymar cassait des reins...

Avant un Junior, il y a toujours un Senior. Et les Neymar ne dérogent pas à la règle. Le père du néo-Parisien a aussi cassé des reins au Brésil. Voilà son histoire avant qu'il ne devienne agent et père de.

Il a l'air ravi, soulagé, satisfait. Une vague allure de banquier qui a réussi à rouler tout le monde. Costard cintré, rasage impeccable, la peau légèrement usée, la cravate qui tord le cou, le père se veut élégant, dur en affaire et de toutes les négociations. Son rejeton entre dans l'histoire et il sait qu'il a lui aussi apporté sa pierre à l'édifice. Il est fier de son fils. Pas difficile non plus de comprendre la fascination de l'enfant pour le père. Dans chacune de ses justifications, Junior parle de Senior. Comme si tous ses choix professionnels devaient subir la comparaison paternelle, qu'il se décidait en fonction de son avis, que ce soit contre ou selon lui : "Pour la deuxième fois de ma vie, je m'oppose à mon père. Papa, je respecte ton opinion mais ma décision est prise." Les deux Neymar ont toujours marché et décidé ensemble, car Junior est avant tout un admirateur de son père.

Le meilleur joueur du Serpent de Tietê


Sans aucune vidéo YouTube à sa disposition, le magazine argentin Don Julio a retracé la carrière de Neymar 1er et surligne la date du 31 mai 1995. Ce jour-là, Senior est déjà en bout de course, la trentaine passée. Sous les couleurs rouges et bien vintage de l'União Mogi, il joue l'un de ses plus grands matchs, un amical contre Santos. La télévision est présente, mais elle n'est pas là pour lui : en face, il y a le fils de Pelé. Alors, toute la partie, il cherche la lumière en se collant à Edinho. En vain. Il ne brille pas devant les caméras, ni pour les spectateurs. Simplement aux yeux d'un gamin, sur le bord du terrain, habillé d'un maillot bien trop grand pour lui. Ce jour-là, la légende raconte que Junior est devenu fan de foot et de son père, à seulement trois ans. Avant ça, Neymar senior a également été l'idole d'un club. L'actuel président de Mogi, Senerito Souza, et tous les observateurs de l'époque, l'affirment sans détour : "Il est le meilleur joueur de l'histoire du Serpent de Tietê (surnom de l'União Mogi)".

Le Graët confiant pour le dossier Neymar

Sa carrière professionnelle

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.