1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

PSG : « esprit club », où es-tu ?

Le Point07/03/2018 à 11:40

Cristiano Ronaldo saute plus haut que Yuri Berchiche et ouvre le score de la tête pour le Real, le 6 mars. 

« Le cloub ». Voilà ce que répondait avec son accent des Balkans Vahid Halilhodzic quand on lui demandait l'élément le plus important du PSG. L'ex-entraîneur parisien plaçait au-dessus de tout ? au-dessus de n'importe quel joueur ? le respect de l'institution. C'était il y a une dizaine d'années, et malheureusement on en est encore loin.

L'arrivée du Qatar n'y a rien changé, au contraire. Mardi soir, après le match PSG-Real Madrid, plusieurs observateurs ont souligné le manque de respect des joueurs parisiens pour leur maillot. Arrigo Sacchi, l'ex-entraîneur du grand Milan AC des années 90, l'a dit clairement : « Le Real a affronté un adversaire très faible. Le PSG n'est qu'un groupe de joueurs. Les idées, ça ne s'achète pas. Le club passe toujours avant tout. Il manque beaucoup de choses à ce PSG. Je pensais voir une équipe le couteau entre les dents. J'ai juste vu le Real jouer une cigarette à la bouche. Je pense qu'au PSG, il manque l'institution. Quand tu vois Verratti et son attitude, ça veut dire qu'il n'y a pas de club derrière. »

Gâtés

Quand Marco Verratti agresse l'arbitre et se fait logiquement expulser, il ne faut pas juste y voir la réaction épidermique d'un gamin frustré ; c'est aussi, expliquait Jean-Michel Larqué, le signe que le jeune Italien n'a toujours pas compris qu'il devrait tempérer sa fougue dans l'intérêt du PSG. Sur les plateaux de télévision, mardi soir,...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M6445098
    07 mars12:45

    aujourd'hui, afflux de parigots chez les proctologues!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer