Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

PSA va négocier son plan social avec les syndicats

Reuters25/10/2012 à 18:59

PSA ACCEPTE DE NÉGOCIER LE PLAN SOCIAL D'AULNAY ET RENNES

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën va engager des négociations avec les organisations syndicales sur les dispositifs d'accompagnement de son plan de restructuration, a fait savoir jeudi le groupe automobile à l'issue d'un comité central d'entreprise.

Trois syndicats avaient auparavant indiqué à Reuters que la direction avait accepté de négocier l'ensemble du plan social annoncé pour les usines d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et de Rennes (Ille-et-Vilaine), y compris les conditions des mobilité entre sites que la direction souhaitait lancer immédiatement.

"La direction est d'accord pour ouvrir des négociations sur l'ensemble du volet social", a dit Tanja Sussest, représentante du syndicat SIA d'Aulnay, en marge du comité central d'entreprise qui s'est tenu au siège parisien de PSA.

Ces négociations commenceront le 7 novembre, a-t-elle ajouté.

PSA a engagé un plan d'économies prévoyant 8.000 nouvelles suppressions d'emplois en France, dont 3.000 à Aulnay et 1.400 à Rennes.

La moitié des salariés d'Aulnay doivent être reclassés sur le site voisin de Poissy (Yvelines), et 400 salariés de Rennes doivent faire l'objet d'une mobilité au sein du groupe. PSA avait inscrit à l'ordre du jour du CCE le lancement "à titre provisoire" de ces mesures de transfert entre sites, provoquant la colère des organisations syndicales.

"La direction de Peugeot voulait ce matin faire passer en force une partie de son plan en imposant les mutations internes", a expliqué Jean-Pierre Mercier, représentant CGT de PSA Aulnay. "Elle cherchait ainsi à vider l'usine (d'Aulnay) le plus vite possible. C'est un premier succès", a-t-il estimé à propos de l'élargissement du champ des négociations.

ACCORD AVANT LA FIN DE L'ANNÉE

Dans un communiqué, PSA a annoncé que la négociation porterait sur les mobilités internes et externes avec les dispositifs associés, sur les dispositifs d'accompagnement et de maintien dans l'emploi des seniors et sur les dispositifs d'accompagnement des reclassements.

Sont également concernés les dispositifs d'accompagnement des reconversions industrielles et l'adaptation dans leur ensemble des mesures d'accompagnement du dispositif social.

"Les négociations se dérouleront en parallèle de la procédure de consultation des représentants du personnel actuellement en cours", a précisé PSA, qui dit vouloir parvenir à un accord d'ici à la fin de l'année.

"Le processus de mobilité va s'en trouver un peu ralenti", a estimé Franck Don, représentant CFTC. "Cela nous permet aussi de rester en position de force."

Si les négociations vont vite, PSA pourra en revanche engager ses mesures de mobilité, au menu de la première séance de négociations sans devoir attendre le rapport final du cabinet d'expert Secafi programmé pour la fin novembre.

La restructuration de PSA fait l'objet d'une réunion tripartite entre la direction, le gouvernement et les syndicats cet après-midi à Bercy. Dans le quotidien Les Echos, Philippe Varin, président du directoire de PSA, souligne qu'il s'agit d'"une réunion, et pas (d')une négociation".

Par ailleurs, PSA a fait savoir que la société ID Logistics avait proposé un projet d'implantation sur une partie du site d'Aulnay, avec la création de 600 emplois qui pourront être proposés aux salariés du constructeur automobile.

En Bourse, l'action PSA reculait de 3,9% à 5,343 euros à 15h55.

Avec Blandine Hénault, édité par Dominique Rodriguez

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.