1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

PS : Olivier Faure place ses soutiens
Le Point17/04/2018 à 08:40

Dimanche, le conseil national du Parti socialiste a approuvé la composition de l'équipe de direction, présentée par Olivier Faure. Le premier secrétaire du parti et ses 24 secrétaires nationaux sont responsables d'une lourde charge : relever un parti à terre. Alors que le PS a enchaîné les défaites électorales, le nombre de ses militants encartés ne cesse de diminuer. Déception à la suite du quinquennat de François Hollande, perte de repères, départ de Benoît Hamon... Les causes de la perte de popularité du parti sont nombreuses. Le congrès d'Aubervilliers n'a compté que 35 000 votants, contre 71 000 en 2015, et 140 000 en 2008. Une hémorragie d'autant plus sérieuse que plus que, cette année, les militants avaient la possibilité de voter en ligne, depuis chez eux. Au terme de son mandat, Olivier Faure, qui n'a qu'un seul mot d'ordre : refondation, espère arriver à redonner au parti sa place perdue sur l'échiquier politique, celle de la première force de la gauche.

Pour y parvenir, il s'est entouré d'une équipe réduite, qui regroupe l'essentiel de ses soutiens et de ses proches, à commencer par la « bande des quadras » et les parlementaires socialistes. Boris Vallaud, Ericka Bareigts, Matthias Fekl, Christine Pires-Beaune et Dominique Potier sont promus secrétaires nationaux. Olivier Faure récompense également ses soutiens pendant la campagne, comme les personnalités issues du collectif de soutien « Vive la...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer