1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Propos sur les Roms : pataquès autour du mea culpa de Manuel Valls

Le Parisien02/10/2013 à 18:17

Propos sur les Roms : pataquès autour du mea culpa de Manuel Valls

Un nouveau front est-il en train de s'ouvrir entre la place Beauvau et Matignon ? L'imbroglio de ce mercredi sur le mea culpa de Manuel Valls, après ses propos controversés sur les Roms -qui ont provoqué l'ire de Cécile Duflot- pourrait le laisser penser. «Rassurez-vous, j'ai toute confiance dans le ministre de l'Intérieur», a d'ailleurs cru bon de rappeler le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

La matin même, une source gouvernementale avait assuré à RTL et à l'AFP que Manuel Valls avait reconnu, dès lundi lors d'un tête à tête avec Jean-Marc Ayrault, que ses propos de la semaine passée sur les Roms étaient «une maladresse». Une indiscrétion qui tombait à pique au lendemain de la nouvelle mise au point du Premier ministre à l'Assemblée sur la question rom, et le jour où François Hollande devait s'exprimer pour la première fois sur cet épineux dossier lors du Conseil des ministres.

Beauvau soupçonne Matignon

Sauf que... le cabinet du ministre de l'Intérieur a aussitôt «fermement» démenti cette information auprès d'Europe 1 et du «Monde»... Selon son entourage, Manuel Valls a, au cours de cet entretien, «regretté la teneur des débats, l'exploitation de ses propos et les attaques dont il a fait l'objet».

«Le ministre de l'Intérieur ne s'est jamais excusé de ce qu'il a dit et continue d'assumer ses propos. Il a simplement regretté la manière dont ils ont été interprétés», a insisté un de ses proches auprès du «Point». Selon l'hebdomadaire, place Beauvau, les regards se tournent vers Matignon que l'on soupçonne d'avoir orchestré la fuite.

L'opposition s'empare du sujet

A quelques heures de la traditionnelle séance des questions au gouvernement à l'Assemblée, l'occasion était trop belle pour l'opposition qui ne s'est pas privée de revenir sur ce pataquès. Le député UMP du Nord, Gérald Darmanin, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

21 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frk987
    02 octobre17:47

    Pour les fautes d'orthographe, il y a des correcteurs automatiques intégrés aux navigateurs pour le particulier qui en élimine 80%, maintenant pour les pros du journalisme c'est intolérable d'écrire "tombe à pique !!!".

    Signaler un abus

  • raich2
    02 octobre17:30

    Que chacun s'exprime comme il l'entend à condition d'être compris. Quant aux fautes elles seront excusées- en ce qui me concerne - la tolérance est de mise, nous n'avons pas le même degrés d'instruction, ce qui veut dire ni idiot, ni benêt, ni même crétin.Aussi le problème des ROMS reste entier et il doit être traité par les politiques avec sérieux et courage. Le courage fait défaut quant au sérieux, il n'a jamais existé pour ce genre de problème.

    Signaler un abus

  • M4760237
    02 octobre17:29

    Le retour à la langue de bois est proche. D'ailleurs, il ne faut pas stigmatiser les Roms : il paraît qu'il en existe un quelque part en France qui s'est bien intégré et respecte les lois.

    Signaler un abus

  • frk987
    02 octobre17:20

    Manolo me fait penser à ces chiens de garde qui aboient non pour faire fuir le visiteur mais pour se faire caresser. Un nul au milieu des nuls....... A propos d'orthographe dans l'article il est écrit tombe à pique (pour quoi pas à cœur ou à trèfle ) Sacrés journaleux illettrés !!!!

    Signaler un abus

  • pfy
    02 octobre17:00

    Rappel de G.Brassens : "Il a dit la vérité , il doit être éxécuter" !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.