Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Projet de loi sur le renseignement : qui s'y oppose ?

Le Parisien11/04/2015 à 14:02

Projet de loi sur le renseignement : qui s'y oppose ?

Le projet de loi sur le renseignement, qui sera examiné à partir de lundi à l'Assemblée nationale, fédère contre lui, outre des élus, une myriade d'organisations et de corporations. Destiné à renforcer le pouvoir des services, tout en encadrant leur activité, le texte est jugé liberticide par ses opposants, tandis que certains s'inquiètent de possibles conséquences néfastes sur l'économie. Des arguments balayés par Bernard Cazeneuve, dans les colonnes de «Libération», samedi matin : «Parler de surveillance généralisée est un mensonge !».

Des élus. Evidemment, les responsables politiques sont partagés, même si le projet gouvernemental devrait passer en raison du soutien de l'UMP au nom de la lutte contre le terrorisme. Des députés de tous bords, comme l'UMP Lionel Tardy et l'UDI Hervé Morin, ainsi que plusieurs élus écologistes et socialistes, dont Christian Paul et Cécile Duflot, ont déposé des amendements visant à éviter les dérives possibles en matière de surveillance et à renforcer le contrôle indépendant des pratiques des services. Dans l'Hémicycle, l'un des plus ardents adversaires au texte dans sa forme actuelle est l'écologiste Sergio Coronado, qui craint une «surveillance de masse». Selon le «Canard enchaîné», la Garde des Sceaux elle-même, Christiane Taubira, considérerait que cette loi serait «aux antipodes de (ses) idées». En commission, elle avait exprimé des réserves sur l'intégration du renseignement pénitentiaire dans la communauté du renseignement, ce qui conduirait, selon elle, à confondre les missions de la Justice et de l'Intérieur. Le Front national a, pour sa part, créé une pétition contre le texte.

Des organes de l'Etat. Plusieurs autorités administratives ont exprimé leurs réticences. A commencer par le Conseil national du numérique (CNNum) qui voit d'un mauvais œil les «boîtes noires» : ces fameux algorithmes qui, mis en place sur les réseaux des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • danielk6
    12 avril17:53

    et cela pour avoir plus de renseignements sur les prochaines élections!

    Signaler un abus

  • birmon
    11 avril14:52

    Le nouvel outil du renseignement est facile à justifier pour assurer la sécurité intérieure. Le problème est qu'il sera entre les mains du pouvoir socialiste et en particulier de sa justice.Les socialistes ne sont pas foncièrement démocrates. Leuros manipulation de la justice à des fins politiques est manifeste. Cette loi est liberticide entre leurs mains.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.