Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Procès en appel des meurtriers du petit Valentin

Reuters12/11/2013 à 08:45

LES MEURTRIERS DU PETIT VALENTIN JUGÉS EN APPEL

LYON (Reuters) - Le procès en appel d'un couple de marginaux reconnus coupables en décembre 2011 du meurtre de Valentin Crémault, 10 ans, tué de 44 coups de couteaux en 2008 à Lagnieu (Ain), s'ouvre ce mardi devant la Cour d'assises du Rhône.

Stéphane Moitoiret, 44 ans, et Noëlla Hego, 54 ans, comparaîtront pendant deux semaines, avec un verdict attendu le 22 novembre.

L'implication de Stéphane Moitoiret dans ce crime ne fait guère de doute: son ADN avait été retrouvé mêlé à celui de l'enfant dans la mare de sang qui l'entourait.

Stéphane Moitoiret, auteur des gestes mortels, a été diagnostiqué "schizophrène paranoïde" par les psychiatres.

Sa compagne Noëlla Hégo, considérée comme la tête pensante du couple, a nourri avec lui pendant une vingtaine d'année un délire mystique qui les a conduit à errer sur les routes de France et à évoluer dans un monde parallèle.

En première instance, ils n'avaient pas été capables de s'expliquer sur les événements, s'en tenant à de laconiques "oui" ou "non" en guise de réponses.

La question de la responsabilité pénale des malades psychiatriques sera de nouveau posée, comme en première instance, où une dizaine experts psychiatres s'étaient succédé.

Dans la phase d'instruction, la ministre de la Justice de l'époque, Rachida Dati, était personnellement intervenue pour trancher la question et promettre à la famille que l'auteur "serait jugé et condamné".

Les experts avaient penché pour une "altération du discernement" plutôt que pour "l'abolition du discernement", ce qui avait permis d'envoyer les accusés devant la cour d'assises.

Les avocats de Stéphane Moitoiret ont l'intention de plaider, comme en première instance, pour l'enfermement en établissement psychiatrique de leur client. En décembre 2001, le jury ne les avait pas entendus et l'avait condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Ceux de sa compagne demanderont l'acquittement, considérant que sa complicité n'est pas établie. En première instance, elle avait écopé de 18 ans de réclusion.

La mère du jeune Valentin continue, de son côté, à réclamer la prison pour les deux marginaux.

Le couple avait été interpellé par les gendarmes quelques jours après le drame, errant sur les routes d'Ardèche. Ils s'étaient enfuis la nuit du drame de la salle paroissiale où ils s'étaient abrités dans le secteur de Lagnieu en se débarrassant au passage de l'arme du crime et de leurs vêtements ensanglantés.

Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.