1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Prix du carburant : l'opération com du gouvernement

Le Parisien08/11/2018 à 22:18

Prix du carburant : l'opération com du gouvernement

À une semaine de la manifestation des gilets jaunes contre les prix du carburant, le gouvernement tente de déminer ce dossier potentiellement explosif. Ce jeudi après-midi, les ministres de l'Économie et de la Transition écologique, Bruno Le Maire et François de Rugy, ont annoncé que les compagnies pétrolières, comme Total, BP ou Shell, s'étaient engagées à « réduire leurs marges au maximum pour que les prix à la pompe soient les plus bas possible pour les consommateurs ». Quant aux distributeurs, les deux ministres ont assuré qu'ils allaient « répercuter la baisse des prix du pétrole au jour le jour sur les prix à la pompe ». « On a constaté que sur les vingt-quatre derniers mois, les marges brutes des compagnies pétrolières étaient plus élevées que d'habitude », dit-on dans l'entourage du ministre de l'Économie. De quoi redonner le sourire aux automobilistes ? Pas sûr. « Le gouvernement nous demande de baisser de trois centimes d'euros nos prix à la pompe, observe, un brin sarcastique, le représentant d'une compagnie pétrolière. Sauf que cela correspond exactement à la dernière baisse des prix du pétrole. »«On joue avec les mots et le contexte»Mais ce n'est pas tout. Côtés distributeurs, le discours n'est pas aussi affirmatif que ce que le gouvernement veut bien dire. « La marge nette finale des stations-service, c'est moins d'un centime d'euro par litre, estime Francis Duseux, le président de l'Union française des industries pétrolières (Ufip), à la sortie de la réunion à Bercy. Ça sera difficile de faire plus. »Un constat partagé par la direction de Total : « Nous nous rangeons derrière cette observation, confie-t-on au siège du groupe pétrolier, à la Défense (Hauts-de-Seine). On ne peut pas nous demander de faire encore des efforts supplémentaires. » D'autant que les distributeurs déplorent déjà une réduction de leurs marges liée à l'augmentation de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

12 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • chame
    09 novembre07:22

    le litre était au même prix lorsque le baril était à 120 dollars. Je vous laisse imaginer le prix s'il remonte à ce tarif. 2.10, 2.20 le litre ? Et macron qui dit c'est pas bibi !!! qui vient de mettre 7 centimes de plus, qui va encore remettre 6.5 centimes, il nous prend vraiment pour des idiots !!! Et que dire de l'éventuelle aide créé pour payer une taxe ! Encore des fonctionnaires à engager pour cette idiotie ?

    Signaler un abus

  • Orange91
    09 novembre02:31

    Coluche, reviens, ils sont devenus fous...

    Signaler un abus

  • Orange91
    09 novembre02:19

    Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d'imbéciles qui avant, ne parlaient qu'au bar et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite. Aujourd'hui, ils ont le même droit de parole qu'un prix Nobel. Umberto Eco (1932-2016).

    Signaler un abus

  • g.gigon
    09 novembre00:49

    Boule & Bill les deux crétins qui prennent le peuple pour des cons, alors RDV au 17 voir plus.

    Signaler un abus

  • qleraz
    08 novembre23:59

    Compte tenu du prix du brut et du cours du $ ce ne pourra être qu'une baise de 1 ou 2 centimes alors qu'il est prévu dans l'idéologie de Mac Ouille une hausse de 0,07€ dès janvier ... gilet jaune !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.