1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Prix des carburants : bientôt du fioul bio dans nos chaudières ?

Le Parisien05/11/2018 à 20:27

Prix des carburants : bientôt du fioul bio dans nos chaudières ?

Une population subit en particulier de plein fouet la flambée des prix de l'énergie : ce sont les 4 millions de ménages, soit plus de 10 millions de personnes, qui se chauffent au fioul. Ils doivent dépenser près de 1 euro par litre de fioul, soit 30 % de plus qu'il y a un an.Pour remédier aux conséquences sur leurs porte-monnaie de cette poussée des tarifs, la Fédération française des combustibles, carburants et chauffage (FF3C) adressera mardi, selon nos informations, une proposition aux pouvoirs publics. « Il s'agit d'introduire progressivement dans le fioul utilisé aujourd'hui pour le chauffage domestique, et qui est 100 % fossile, une part de bioliquide, produit par exemple à partir d'huile de colza », explique Frédéric Plan, le délégué général de la fédération. D'abord à hauteur de 10 % dès 2019, puis progressivement jusqu'à remplacer totalement le fioul fossile par du biofioul d'ici à 2050. De quoi permettre aux pouvoirs publics d'atteindre les objectifs affichés de neutralité carbone à cet horizon.Projet d'interdiction des ventes de chaudières au fioulCela tombe bien, toujours selon nos informations, lors d'une réunion interministérielle ce lundi matin, un projet d'interdiction des ventes de chaudières au fioul à partir de 2028 a été discuté. Dans ce cas, seule des cuves remplit de biocarburants seraient autorisées.C'est que le biofioul a un triple impact. D'abord économique. « En le défiscalisant, reprend Frédéric Plan, il serait possible de contenir la hausse des prix. » Exactement comme le bioéthanol, deux fois moins cher, est une alternative au super sans plomb pour les voitures roulant à l'essence. LIRE AUSSI > Gaz, électricité, fioul : comment réduire votre factureDe quoi apporter un bol d'air aux ménages qui subissent depuis 2014 une augmentation continue de la taxe carbone chaque année. Elle va bondir de 70 % entre 2018 et 2022. Soit une perte moyenne de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M5441845
    05 novembre21:44

    « En le défiscalisant, reprend Frédéric Plan, il serait possible de contenir la hausse des prix. » . Super argument économique.

    Signaler un abus

  • lsleleu
    05 novembre21:02

    Avec les hydrocarbures bio issu de l'agriculture on va pouvoir se chauffer pour un peu moins chère mais ce sera inutile on aura plus à manger !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.